Forum des As : « Shadary réédite « le plein » dans le bastion de l’UDPS »

0


 
Revue de presse du vendredi 9 novembre 2018 

 
Les journaux parus ce vendredi à Kinshasa commentent le meeting du Front commun pour le Congo (FCC) organisé à Mbuji-Mayi pour présenter son candidat Emmanuel Ramazani Shadary. 

Après l’exploit du Stade Tata Raphaël à Kinshasa, rapporte Forum des As, c’est dans le stade « Kashala Bonzola », de Mbuji-Mayi que le Dauphin de Kabila a drainé des foules. 
 
Le candidat FCC à la présidentielle du 23 décembre prochain, a mis le cap sur la ville de Mbuji-Mayi qui, hier comme aujourd’hui, est le fief de l’UDPS et son défunt chef Etienne Tshisekedi, indique le journal. 

Emmanuel Ramazani Shadary a invité les cadres et militants des formations politiques et associations de la société civile membres de cette plateforme de l’espace « Grand Kasaï » à se mobiliser pour une participation active aux scrutins prévus le 23 décembre 2018, rapporte l’Agence congolaise de presse.
 
Devant une foule immense qui l’attendait sous la pluie, Emmanuel Shadary  a confirmé la tenue effective  des élections programmées par la CENI, note l’agence. Réputée bastion de l’opposition, ou mieux de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), par cette incursion au cœur du Grand Kasaï, analyse La Prospérité, la machine FCC a voulu frapper fort et poser les bases qui vont permettre de rafler des voix dans cette partie importante du pays. 
 
Le choix de Mbuji-Mayi n’est pas un fait du hasard, au contraire, c’est un coup politique qui procède d’une stratégie bien définie, fait remarquer Le Potentiel. Il s’agit de s’attaquer en premier lieu au fief de Félix Tshisekedi, son principal adversaire et l’un des favoris à la candidature commune de l’opposition, indique le quotidien.  
 
Pour Le Phare, les Kasaïens attendent du candidat du FCC des solutions patriotiques. De nombreux chantiers sociaux, économiques, financiers, industriels et environnementaux attendent des solutions patriotiques de la part du dauphin de Joseph Kabila Kabange, explique le journal. 
 
A propos de ces élections du 23 décembre, le n° 25 du 2 au 9 novembre 2018 du Journal du citoyen de l’IFASIC, produit par les étudiants de cette même institution est consacré aux programmes de deux candidats à la présidentielle. Le contenu est à découvrir ici : 

/sites/default/files/2018-11/jdc-elections_serie_ii_ndeg25.pdf
 
L’implication de l’ONU dans la lutte contre Ebola 

 
Dans un autre registre, les tabloïds kinois rendent compte de l’implication de l’ONU dans la lutte contre Ebola.  
 
« Riposte contre Ebola : l’ONU et l’OMS affichent un optimisme modéré », titre Le Phare. Le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, et le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanon Ghebreyesus, ont noté la baisse du nombre des cas, l’absence de la peur et le fait que le personnel sanitaire a stoppé la transmission d’Ebola vers Mangina, Komanda …et des pays voisins, rapporte le quotidien.   
 
Mais les deux personnalités, poursuit le journal, ont mentionné les défis à relever, notamment l’apparition probable de nouveaux cas, la mobilité et la forte densité des Kivutiens, la situation sécuritaire, la méfiance des populations, recense le tabloïd. 

La situation sécuritaire demeure préoccupante dans les zones où sévit l’épidémie à virus Ebola notamment Beni, devenu l’épicentre de la maladie, fait remarquer Le Potentiel.
  
Le secrétaire général adjoint des Nations unies et le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé se sont rendus compte des défis qui se posent et empêchent une riposte plus efficace contre l’épidémie. Ils ont suggéré des nouvelles mesures sécuritaires à impact positif sur la riposte, indique le tabloïd. 
 
M. Ghebreyesus a par ailleurs fait savoir que les équipes chargées de la riposte disposent des matériels nécessaires pour endiguer l’épidémie d’Ebola, note Cas-info.ca.
 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire