Formule 1/GP d’Australie : Lewis Hamilton démarre la saison avec une pole position à Melbourne

0

Ce week-end, la Formule 1 fait son grand retour, avec le traditionnel circuit de l’Albert Park à Melbourne, en Australie, comme premier rendez-vous. Le champion du monde en titre Lewis Hamilton (Mercedes) a imposé sa loi et volé la vedette aux Ferrari, qui avaient fait forte impression lors des essais hivernaux, durant les trois premières séances d’essais libres.

Après avoir été le plus rapide lors des essais libres, ainsi que sur les deux premières séances de qualifications, Lewis Hamilton (Mercedes) s’est emparé de la pole position au Grand Prix d’Australie de Formule 1. Le Britannique, champion du monde l’année dernière, entame la saison de la meilleure des manières.

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) s’est offert samedi la pole position du premier Grand Prix de la saison 2019 de Formule 1 en Australie, en réussissant le record du circuit de l’Albert Park de Melbourne. Il devancera dimanche au départ en première ligne son coéquipier finlandais Valtteri Bottas, qu’il a finalement surclassé lors de son dernier tour rapide.

Hamilton a décroché sa huitième pole position australienne, sa sixième consécutive depuis 2014. C’est la 83e pole position de sa carrière. Après Michael Schumacher à Suzuka et Ayrton Senna à Imola, le pilote Mercedes devient le troisième de l’histoire à empocher huit poles sur le même tracé.

L’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) occuperont la deuxième ligne. Le Monégasque Charles Leclerc, pour sa première course avec la Scuderia, s’élancera en troisième ligne aux côtés du Français Romain Grosjean (Haas).

L’autre Français, Pierre Gasly, recrue de Red Bull, ne sera que 17e sur la grille. Il a été éliminé dès la première partie des qualifications (Q1), pénalisé par une stratégie un peu présomptueuse de son écurie qui n’a fait sortir ses pilotes que pour un seul tour rapide quand la concurrence a amélioré à sa deuxième sortie. « C’est décevant parce que je fais un assez bon tour, a-t-il réagi au micro de Canal+. On ne pensait pas que ça irait aussi vite en Q1 (1 sec seulement entre le meilleur temps et celui du 16e et premier éliminé, ndlr) (…) Au final, on se fait sortir pour un 1/10e donc c’est dur. »

Le Danois Kevin Magnussen (Haas), le débutant britannique Lando Norris (McLaren), le vétéran finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) et le Mexicain Sergio Pérez (Racing Point) complètent le top 10 de ces qualifications. Les Renault de l’Allemand Nico Hülkenberg et de l’Australien Daniel Ricciardo ont échoué en Q2. Les Williams, en grande difficulté, fermeront la grille.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire