Formation qualifiante : cent jeunes outillés en entrepreneuriat

0

La Chambre de commerce de Pointe-Noire entend contribuer à  l’autonomisation des jeunes en leur offrant une formation primo entrepreneur qui prendra fin le 21 juin.

Cent jeunes sélectionnés à l’issue d’un appel à candidature bénéficient d’une formation de vingt et un jours, dans le cadre de l’édition 2019 du programme de volontariat intitulé «21 days of yello care » de la société de téléphonie mobile MTN.

Axée sur l’autonomie des jeunes, l’édition dont la Chambre de commerce  et le cabinet conseil Grihf consulting sont partenaires, a été lancée au début du mois lors d’une cérémonie placée sous le patronage d’Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes, ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi.

La Chambre de commerce aura pour mission, au cours  de cette édition, d’initier les cent jeunes aux fondamentaux de l’entrepreneuriat, en partant de la structuration et la vision aux bases de la gestion. Cette initiation s’inscrit dans le cadre de la formation «Primo entrepreneur», un dispositif d’accompagnement mis en place par cette institution depuis trois ans qui a été revisité et recalibré pour la circonstance. «Nous avons été plus sensibles à la démarche MTN Congo dont l’ambition porte sur l’autonomisation des jeunes. Il est plus qu’impérieux de leur donner des perspectives dans une conjoncture de chute de la capacité d’absorption du marché de l’emploi», a indiqué Sylvestre Didier Mavouenzela, président de la Chambre de commerce.

Ainsi, les dix meilleurs projets seront sélectionnés à l’issue de cette formation qualifiante. Les initiateurs bénéficieront, pendant six mois, d’un accompagnement de l’incubateur qui sera mis en place par le cabinet conseil Grihf consulting. Sylvestre Didier Mavouenzela a tenu à saluer « l’engagement citoyen de MTN Congo, reconnue active sur le front du soutien à l’entrepreneuriat».

Notons que la Chambre de commerce n’est pas à sa première expérience avec MTN, les deux structures sont aussi partenaires dans le cadre des rencontres «Bomoko» destinées à sensibiliser au potentiel du marketing digital.

 

Légendes et crédits photo : 

Les participants à la la formation

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire