Force publique: de nombreux promus à la présidence de la République au titre du 1er trimestre 2019

0

Le directeur général de la sécurité présidentielle (DGSP), le colonel Serges Oboa, a présidé le 11 janvier, au stade Saint-Denis à Mpila, la cérémonie de port d’insignes de grades des militaires, gendarmes et policiers évoluant au sein des structures opérationnelles de la présidence de la République.

Plusieurs éléments des Forces armées congolaises dont des marins, de la gendarmerie nationale et de la police exerçant à la DGSP et à la Garde républicaine (GR) ont été promus au titre du 1er trimestre de cette année. Dans le lot, quatorze officiers supérieurs dont un colonel, onze lieutenants-colonels ou capitaines de frégate et deux commandants ou capitaines de corvette. S’agissant des officiers subalternes, il y a quatre capitaines ou lieutenant de vaisseaux et quatre lieutenants ou enseignes de vaisseaux de 1ere classe. Parmi les nombreux sous-officiers promus à cette occasion, on compte  quarante-huit adjudants-chefs ou maîtres principaux, dix-neuf adjudants ou premiers maîtres ainsi que des sergents-chefs, maîtres ou maréchaux de logis-chefs en grand nombre.

S’adressant aux nouveaux promus, le DGSP les a appelés à adopter de nouveaux comportements. « Je voudrais saluer et féliciter les militaires, gendarmes et policiers promus au titre du 1er trimestre 2019. Oui, un nouveau galon vient de tomber. Cela nécessite des nouveaux comportements et d’obligations dans vos comportements. Je vous exhorte à changer qualitativement votre manière de servir, à plus de discipline, de disponibilité, de cohésion et d’efforts, à la loyauté, la fidélité et à travailler durement afin de mériter de la confiance du commandement », a conclu le colonel Serges Oboa.

Ils ont dit…

Le commandant Ghislain Benoît Ngolo de la GR : « Je suis très content et très fier. La fierté, c’est la parade. Avec ces galons, la parade, c’est bon. Content parce que j’ai les sentiments de joie pour avoir tant enduré et aujourd’hui bénéficié de cette promotion. Mais, dans tous les cas, il s’agit d’un soldat qui a des chefs, au milieu, c’est le travail et au bout du compte, nous avons la récompense. Pour le cas d’espèce, c’est bien l’avancement au grade de commandant qui me confère le statut d’officier supérieur, j’en suis très conscient pour les futures responsabilités ».

Adjudant-chef Bikindou Pembé Olive Diane : «  Je viens d’être promue au grade d’adjudant-chef, je suis très ravie. Par rapport au travail que j’ai réalisé, les chefs m’ont nommée au 1er trimestre. Pour ceux qui ont raté le tableau en 2019 ou le 1er trimestre, je leur demande d’être toujours courageux parce que ce sont des choses qui arrivent. Je vais me mettre une fois de plus au travail afin de bénéficier toujours de la confiance de la hiérarchie ».

Adjudant-chef Ndombo William de la DGSP : « C’est un sentiment énorme, un sentiment de joie. Un sentiment d’une personne qui est en train de récolter ce qu’il a semé. Au bout de trois ans, on a semé la discipline, le travail, la rigueur et la disponibilité. Maintenant, le commandement a reconnu nos efforts et voilà que nous sommes passés au 1er trimestre, je ne peux que remercier le commandement et nous sommes très contents ».

Légendes et crédits photo : 

Le passage d’un échantillon de promus pendant la parade militaire/Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire