Football : les dirigeants départementaux s’engagent à redynamiser la formation à la base

0

L’atelier sur le renforcement des capacités des dirigeants des ligues départementales a débouché, le 31 juillet à Brazzaville, sur une série de recommandations allant dans le but de donner plus de crédit au football des jeunes et celui des dames.

 La  Fédédération congolaise de football (Fécofoot) a décidé de  mettre un accent particulier sur le football des jeunes, en élargisant cette fois-ci les bases de détection qui sont souvent faites dans les grandes villes. L’atelier qui vient d’être organisé pendant deux jours à Brazzaville a permis aux  dirigeants des ligues  de se rendre compte de cette évidence. Au terme de leur échange, ils se sont prononcés en faveur de  l’application des orientations de la Confédération africaine de football sur la catégorisation d’âge dans leurs différents championnats départementaux, en s’appuyant notamment sur les U-15, U-17 et U-20.  

La communication du directeur technique national sur l’organisation des compétitions des jeunes a été un élément déclencheur. Gaston Tchiangana a, en effet, souligné que la Fédération internationale de football association incite aujourd’hui les différentes associations nationales à organiser des compétitions des jeunes de longue durée et à abandonner le système de tournoi final.

Selon lui, il faut mettre en place des piliers pour la détection, la présélection et la sélection au niveau du football des jeunes et féminin. S’agissant justement du football féminin, les Ligues ont demandé que leur soit retrocédée l’organisation des compétitions des dames tout en souhaitant que la dotation en matériel sportif se fasse au début de chaque saison. Elles ont par la même occasion sollicité l’augmentation de l’appui financier et la nomination par la ligue du directeur technique départemental. 

Pour les besoins de formation, les dirigeants départementaux ont souhaité que ce genre d’initiatives se tienne régulièrement, notamment tous les six mois  avec comme participants les présidents, secrétaires généraux et directeurs techniques.

L’appétit venant en mangeant, la première expérience a été riche en enseignements grâce aux  différentes communications qui ont été développées. Sur la médecine sportive, par exemple, le Dr Jacques Ngouonimba a défini la composition et le rôle d’une équipe médicale dans un club, indiquant que celle-ci est composée d’au moins un médecin et un kiné, chargés d’aider l’athlète à être apte à la pratique de sa discipline. Il a aussi souligné les principales visites médicales à caractère obligatoire pour l’athlète, notamment la vaccination, l’ECG et l’échocardio.

Basile Ekariki a,  quant à lui, insisté sur les qualités prioritaires pour la détection des jeunes talents. Il s’agit, selon lui, de la prédisposition anthropométrique (taille, structure corporelle), la personnalité (maturation, volonté d’apprendre) et l’environnement social dans lequel évolue le joueur qui peut freiner, d’après lui, sa progression.

Daniel Amboulou qui a exposé sur l’administration sportive a invité les ligues à ressortir les parcours des joueurs pour des besoins de traçabilité. Ceci pour faciliter l’enregistrement des mutations d’une ligue à une autre et d’un club à un autre. Le secrétaire général adjoint de la Fécofoot a recommandé, en outre, aux ligues de fournir à cette instance les statistiques sur le nombre de licenciés.

Evoquant les innovations dans l’arbitrage, Joseph Miandzioukouta a, entre autres, insisté sur la loi 11 sur le hors- jeu, la loi 12 sur les fautes et incorrections, la loi 13 sur le coup franc, 15 sur le penalty.   Raphael Mafoua a édifié les participants sur les méthodes d’apprentissage.  Jean Guy Blaise Mayolas, le premier vice-président de la Fécofoot, a, au nom du comité exécutif, pris l’engagement de tenir compte des recommandations qui ont été formulées.

«  Vous venez de sortir d’une grande école de formation. Toutes les connaissances acquises pendant cet atelier doivent être mises en exergue », a  conclu Sébastien Eyé, le représentant de la direction générale des sports

Légendes et crédits photo : 

La photo de famille des participants /Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire