Football : le bilan des Diables rouges et des Congolais de la diaspora en France (Ligue 1)

0

Temps de jeu, impressions et tendances pour la saison prochaine : retrouvez le bilan de la saison des Congolais de Ligue 1.

Arnold Bouka Moutou (latéral gauche, 29 ans) : à nouveau diminué par les blessures, l’ancien Angevin, arrivé en 2016, a trop peu joué cette saison (six matchs de Ligue 1, dont trois comme titulaire et cinq matchs de CFA 2). N’entre plus dans les plans d’Olivier Dall’Oglio et devrait quitter le club, à un an de la fin de son contrat.

Dylan Bahamboula (milieu offensif de 23 ans) : une saison décevante pour l’ancien Monégasque, sur qui l’entraîneur dijonnais n’a jamais compté (quatre entrées en jeu, treize apparitions sur le banc en Ligue 1, deux matchs de CFA2). Prêté au Gazélec Ajaccio en janvier, il a débuté titulaire (six fois) avant de devenir remplaçant (sept entrées en jeu) puis de rester sur le banc lors des quatre derniers matchs. Insuffisant au vu de son talent intrinsèque. A un an de la fin de son bail, il ne devrait pas être retenu au DFCO.

Prince Oniangué (milieu défensif, 29 ans) : dans l’impasse à Wolverhampton (aucun match avec l’équipe première, deux avec la réserve), le capitaine des Diables rouges revient dans le Maine-et-Loire pour se relancer durant le mercato d’hiver. Une mission en partie réussie (quatorze titularisations, un but, un carton rouge et un jaune pour un total de six défaites, quatre victoires et quatre nuls), puisque le SCO s’est maintenu. Sorti sur blessure lors de la 37e journée, il a déclaré à la presse locale : « On verra, mais je ne pense pas rester à Angers ». A suivre donc cet été.

Durel Avounou (milieu de terrain, 20 ans) : un bilan contrasté pour l’ancien de la Djiri, qui peut pourtant se targuer d’un temps de jeu intéressant en équipe première (1098 mn, neuf matchs de Ligue 1, cinq matchs de Coupe de France, un en Coupe de la Ligue et aussi cinq matchs et un but de CFA 2). Mais son positionnement comme latéral gauche au sein de la défense (à cinq ou à quatre) de Caen lui a rarement permis de jouer sur ses qualités naturelles. Sollicité, Avounou, à qui il reste deux ans de contrat, sera prêté pour poursuivre sa progression.

Fodé Doré (attaquant, 29 ans) : une saison galère pour le grand attaquant angevin, initialement prêté à Clermont. Malgré un début de saison correct (deux buts lors des six premières journées de Ligue 2, un but en trois matchs de Coupe de la Ligue), la mayonnaise ne prend pas en Auvergne. Alors qu’il souhaite quitter Clermont en janvier, Angers le rapatrie pour des raisons réglementaires (pour pouvoir prêter Crivelli). Convoqué à trois reprises en L1 avec le SCO, il n’est pas entré en jeu, se contentant de six apparitions en CFA 2 (sans but). A un an de la fin de son contrat, son avenir reste très incertain.

Eden Massouema (milieu défensif de 20 ans) : transféré du Paris FC en juin 2017, Massouema est passé du National (vingt-cinq apparitions) à la Ligue 1, sans transition. Ce qui explique en partie son temps de jeu limité au DFCO (deux titularisations, quatre entrées en jeu, 187 mn). Plusieurs fois blessé, il a peu joué avec la réserve (neuf matchs). Sous contrat jusqu’en juin 2021, il pourrait être prêté la saison prochaine pour s’aguerrir davantage.

Jules Iloki (milieu droit, 26 ans) : sous les ordres de Claudio Ranieri, il aura disputé vingt-six matchs de Ligue 1, deux en Coupe de France, un en Coupe de la Ligue, sans but ni passe décisive. Puissant mais pas toujours précis. En fin de contrat à Nantes, il devra rebondir ailleurs après treize saisons chez les Canaris.

Faitout Maouassa (milieu et latéral gauche, 19 ans): révélé à Nancy la saison précédente, le champion d’Europe U17 et U19 avec la France a éprouvé des difficultés à confirmer cette saison à Rennes. Plusieurs fois blessé, parfois remisé sur le banc, il cumule finalement deux passes décisives en dix-neuf matchs (neuf comme titulaire). Un but en quatre matchs de CFA2 et trois matchs en coupes nationales complètent un bilan insuffisant. Sous contrat jusqu’en 2021, il pourrait aller s’aguerrir ailleurs dans le cadre d’un prêt.

Bryan Passi (défenseur central, 20 ans) : une saison presque blanche pour le fils de Franck Passi : prêté au Havre pour gagner du temps de jeu, il revient à Montpellier au mercato d’hiver sans la moindre minute de Ligue 2 au compteur. Au final, six matchs de CFA avec le HAC et dix-neuf minutes de CFA avec le MHSC. Un coup d’arrêt pour celui qui a également dû renoncer au stage des Diables rouges d’Amiens à cause d’une blessure. Doit désormais trouver un nouveau prêt pour relancer sa carrière.

Morgan Poaty (latéral gauche, 20 ans): passé pro, l’an dernier, comme son ami Bryan, le latéral gauche livre un bilan un peu plus positif : dix-sept matchs de CFA 2, trois matchs de Ligue 1 (deux comme titulaire) et un en Coupe de la Ligue. Encore lié pour deux ans à Montpellier, il devrait être prêté la saison prochaine.

Brice Samba junior (gardien, 24 ans) :arrivé en provenance de Marseille comme doublure de Vercoutre, le natif de Linzolo a bénéficié de temps de jeu en Coupe de France (quatre matchs, plusieurs tirs au but arrêtés) jusqu’en demi-finale et en Coupe de la Ligue (deux matchs). En Ligue 1, il a joué quatre matchs (trois comme titulaire) pour deux défaites, un nul, une victoire et cinq buts encaissés. Sous contrat jusqu’en 2021, il devrait débuter la prochaine saison comme titulaire.

Légendes et crédits photo : 

Le Dijonnais Arnold Bouka Moutou, le Caennais Durel Avounou et le Montpellierain Morgan Poaty (AFP)

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire