Foire internationale de la culture: les activités démarrent le 8 juin à Brazzaville

0

Les compétitions internationales de danse, l’exposition des œuvres d’arts des artisans et le recyclage des jeunes aux différents métiers se dérouleront du 8 juin au 15 juillet, au Centre culturel Sony-Labou-Tansi.

Les activités seront organisées par l’association française Battle afro zone Afrique, sous le patronage du ministère de la Culture et des arts, en partenariat avec les ministères des Petites et moyennes entreprises (PME) et de la Jeunesse et de l’éducation civique. Cette foire internationale, a dit Ngolo Bina Belmouss Le Duck, représentant de cette association, a pour but de promouvoir les jeunes talents.

« Nous allons donc les aider à se faire une place dans la société avec l’appui du ministère des PME et par le biais de l’Agence nationale de l’artisanat pour qu’ils soient des personnes capables de prendre soin de leurs ménages et de leurs parents.  Nous allons également former les femmes qui gèrent les foyers à faire des beignets, des gâteaux, des bisaps, galettes… afin de leur permettre de subvenir à leurs besoins.  Nous organiserons aussi la formation continue pour les jeunes démunis qui se sont inscrits pour des formations de métiers mais qui, par manque de moyens, n’ont pas pu obtenir des diplômes. Nous avons pensé, pendant un mois, les recycler de telle sorte qu’à la fin de notre foire, ils obtiennent des certificats », a indiqué le représentant.

Cette foire se tiendra également à Pointe-Noire, à Dolisie et à Oyo. Pendant un mois et cinq jours, quatre meilleurs groupes de danses, quatre meilleurs danseurs et danseuses de Pointe-Noire, Dolisie, Oyo et Brazzaville seront en duel à Brazzaville. Les meilleurs sélectionnés seront en finale le 7 juillet au Palais des congrès. Les finalistes représenteront le Congo au Bénin, en décembre prochain, pour une compétition internationale. A cet effet, des présélections locales se font. « Nous allons donc jumeler les présélections une bonne fois à la finale, qui se tiendra le 7 juillet, au Palais des congrès, avec un méga concert des artistes comme Kevin Mbouandé, Fabricas et d’autres artistes », a ajouté Ngolo Bina Belmouss Le Duck.

Les meilleurs tableaux exposés de Dolisie, Oyo, Brazzaville et Pointe-Noire seront vendus aux enchères à l’hôtel Olympique palace. La meilleure ou le meilleur apprenti en pâtisserie et en artisanat sera aussi primé. Le meilleur danseur sera également récompensé avant de prendre part à la compétition internationale au Bénin.

Durant la foire, les artisans bénéficieront d’une formation ; ils passeront de l’analogie au numérique et leurs œuvres d’arts seront vendues en ligne.  Les artisans congolais pourront maintenant vendre leurs tableaux à la galerie de Paris, de Milan, aux Etats-Unis et dans n’importe quel pays du monde, en étant sur place. « Nous avons constaté, néanmoins, un relâchement dans le secteur artisanal ; cela demande une formation » , a dit le représentant de l’association Battle afro zone Afrique. 

Plusieurs pays prendront part à cette foire internationale, notamment la France, le Burkina Faso, la République démocratique du Congo, le Bénin, le Togo, le Sénégal. Cette manifestation se passe actuellement dans treize pays du monde « C’est la première édition au Congo et en Afrique, nous avons l’habitude d’organiser les compétitions de danse à Paris, la première en Afrique. Nous avons commencé à faire des expositions au Bénin et au Congo. Elle sera organisée à Kinshasa en septembre. Dans Chaque pays où nous passons, nous organisons la sensibilisation au niveau de l’artisanat », a révélé Ngolo Bina Belmouss Le Duck.

Outre les compétitions de danse et l’exposition des œuvres d’arts, il y aura aussi la présentation des mets de différents départements du Congo.

Légendes et crédits photo : 

Photo : Les ouvriers s’attellent à ériger les stands

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire