Foire « Djoka pe Ouesso : les préfets du Kouilou et de Pointe-Noire invités à y prendre part

0

L’annonce a été officiellement  faite par le président du comité d’organisation de l’événement, Léonidas Carel Mottom Mamoni, à l’occasion des retrouvailles qui se sont déroulées, le week-end dernier, dans la capitale économique.

Expliquant le sens de la rencontre, Léonidas Carel Mottom Mamoni a signifié qu’il avait fait le déplacement de la ville côtière  pour remettre officiellement aux deux préfets l’invitation à la foire culturelle et sportive « Djoka pe Ouesso », une expression de l’ethnie Bakouelé, dans le département de la Sangha, qui signifie « Allons à Ouesso ». Ce projet est, selon l’orateur, une invitation lancée à l’endroit de la jeunesse congolaise afin qu’elle travaille pour briser les barrières ethniques départementales.

 En effet, pour Léonidas Carel Mottom Mamoni, il y a des jeunes à travers les départements du Congo qui ne sont jamais sortis de chez eux, pensant que la vie du Congo se limiterait seulement  dans leurs milieux. Il s’agit donc de leur faire comprendre qu’en dehors de leurs départements,  il en existe d’autres, notamment les Plateaux, la Sangha,  la Likouala, le Niari, la Bouenza, la Lékoumou, la Cuvette, la Cuvette ouest, le Pool, le Kouilou, Brazzaville et Pointe-Noire. « « Djoka pe Ouesso » vise le rassemblement de l’ensemble de la jeunesse congolaise. Ce projet est donc une invite à la jeunesse congolaise en vue de visiter et découvrir les vertus culturelles du département de la Sangha. En plus de la culture, nous inviterons à l’occasion de cette foire les délégations d’autres départements du Congo composées de groupes sportifs de ces départements. La République du congo est unique et indivisible parce qu’il n’existe pas un Congo du nord face à un autre Congo du sud ou un Congo de l’ouest face à un autre Congo de l’est. Il existe seulement un Congo où les hommes et les femmes doivent se sentir solidaires orientés vers un  destin commun », a-t-il rappelé.

Pour leur part, Paul Adam Dibouilou et Alexandre Honoré Paka, respectivement préfet des départements du Kouilou et de Pointe-Noire, ont émis chacun le voeu de participer à cette foire.

Rappelons que la foire « Djoka pe Ouesso » est un concept fédérateur qui répond aux besoins de la jeunesse congolaise de se retrouver autour des loisirs sains avec quatre activités (kermesse, coupe du cacao, semaine culturelle, foire scolaire) et une portée socio-culturelle, économique et sportive de juin à septembre, dans la ville de Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha.  Avant les départements de Pointe-Noire et du Kouilou,  ce projet a été précédemment présenté dans les départements du Pool et de la Bouenza.

                                                                                  

 

 

Légendes et crédits photo : 

1- Léonidas Carel Mottom Mamoni remettant l’invitation aux deux préfets / Adiac;
2- La photo de famille après la cérémonie/ Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire