Finances publiques : présentation du nouveau cadre juridique et du système intégré de gestion

0

Le document est rendu public à la faveur d’un atelier qui se tient du 1er au 3 octobre à Kintélé (banlieue nord de Brazzaville), dans le cadre de la réforme des régies financières en République du Congo initiée par le ministère de tutelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le nouveau cadre juridique et du système intégré de gestion des finances publiques vise la réforme, l’informatisation et l’interconnexion de toutes les régies financières afin de simplifier, moderniser et sécuriser la collecte des recettes et l’exécution des dépenses de l’Etat.

Cette ambition s’est concrétisée par la mise en œuvre du projet de réforme du système d’information dont le système intégré de gestion des finances publiques est un maillon essentiel. Ce nouveau projet est le pendant informatique du nouveau cadre d’exécution budgétaire.

Son implémentation complète permettra au Congo de faire un bond important dans la modernité, en ce qui concerne l’élaboration du budget, son exécution en recettes et en dépenses ainsi que la maîtrise de l’information financière échangée entre les différentes institutions, notamment le gouvernement, le parlement, la Cour des comptes et de discipline budgétaire, etc.

Ouvrant les travaux de l’atelier, le directeur de cabinet du ministre des Finances et du budget, Henri Loundou, a appelé les participants à  faire preuve d’assiduité afin que les trois sessions consacrées à cette rencontre aboutissent aux objectifs envisagés.

Il a également remercié la Banque mondiale à travers le projet de réformes intégrées du secteur public qui ne cesse d’apporter un soutien multiforme aux actions de modernisation des systèmes d’information au Congo.

Pendant trois jours, les participants à ce séminaire suivront une douzaine de thèmes liés à la nouvelle chaîne de la dépense des finances publiques, au nombre desquels la présentation synthétique de la portée de la réforme des finances publiques, du cadre juridique de gestion.

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

Les participants au séminaire

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire