Festival de Gungu : les groupes folkloriques implorent la paix en RD Congo

0

Le président du groupe Sanza d’Anno Mboshi du Congo-Brazzaville, Gabriel Kanga, a rapporté, le 01 août, avoir participé à la 17e édition du Festival national de Gungu (Fesnag), qui a convié les artistes à impliquer les valeurs culturelles traditionnelles dans le processus du développement et de la paix en République démocratique du Congo.    

Festival de Gungu : les groupes folkloriques implorent la paix en RD CongoTenu du 24 au 27 juillet à Kinshasa, ce festival a eu pour thème : « La culture traditionnelle, un instrument de cohésion national pour le développement et la paix ».

Lors de ce festival, les emblèmes représentatifs sont les célèbres masques africains et des costumes fabriqués en raphias. Les costumes sont habituellement élaborés et colorés avec des peintures de visage et du corps, des coiffures et des masques ainsi que des représentations naturelles.

Cette 17e édition s’est fait accompagner non seulement de prestations musicales et de danses exécutées par les différents groupes folkloriques aussi bien nationaux qu’étrangers, mais aussi de formations et diverses expositions. 

« Mon objectif est de donner de la valeur à l’instrument qu’on appelle la Sanza que je maîtrise bien, car après l’époque de Paul Kamba, je suis le seul à introduire la Sanza dans le groupe associatif vocal Bantu », a affirmé l’artiste Gabriel Kanga.

Ainsi donc, les festivaliers ont pris part aux exposés magistraux, travaux en atelier par la mise en place de techniques de création des richesses, la culture traditionnelle et l’emploi de la jeunesse.

« Ma contribution à ce festival sera liée aux évènements qui se sont déroulés en RDC lors de ce festival car le gouvernement a eu le plein pouvoir d’organiser l’édition 2017 à laquelle il a invité les rois et les princesses du Cameroun, de la RDC ainsi qu’une pléiade d’artistes », a ajouté Gabriel Kanga.

L’édition 2017 du festival national de Gungu (Fesnag) a attiré des gens de partout dans le pays. Beaucoup de troupes et d’artistes de toutes les tribus, de même que les troupes culturelles d’autres pays africains y ont participé. 

Rappelons que le Fesnag a des racines coloniales. Il est l’un des véritables festivals africains et le spectacle le plus coloré de la RD Congo qui célèbre sa riche diversité culturelle, notamment le mode de vie des gens, les traditions, les valeurs ancestrales et parfois les croyances.

Légendes et crédits photo : 

1-Le président du groupe Sanza d’Anno Mboshi du Congo-Brazzaville, Gabriel Kanga, (adiac) 2-Une vue des membres de la délegation du Congo Brazzaville (adiac)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire