Eve Bazaiba: « il ne faut pas que Monsieur Naanga joue avec le feu »

0

A ce sujet, l’honorable Ève Bazaiba a été formelle : « Monsieur Nangaa ne doit pas jouer avec le feu, parce qu’il va en endosser la responsabilité. Les élections ne s’organisent pas par rapport à la volonté d’un individu, ni d’un groupe d’individus: les élections respectent les principes démocratiques avec un cycle régulier. Nous sommes, en RDC, dans une situation désastreuse, avec toutes les institutions qui ont perdu leur légitimité. »

« Or, poursuit-elle, je rappelle que le constituant a souligné que toutes les guerres et tous les conflits dans notre pays avaient pour cause principale l’illégitimité des institutions. »

Ève Bazaiba rejette par ailleurs les raisons avancées par la CENI pour décaler les élections: « il n’ y a aucun prétexte qui peut justifier la non tenue des élections parce que, sur le plan logistique et financier, ceci est du devoir du Gouvernement qui du reste bénéficie de l’accompagnement de la communauté internationale, lequel a par exemple permis le dispatching du matériel pour l’enrôlement des électeurs. L’insécurité au Kasaï ne saurait non plus être un prétexte d’autant plus qu’à l’est du pays, notamment au Nord Kivu où l’insécurité règne avec beaucoup plus d’acuité, l’enrôlement a bel et bien eu lieu. Au Kasaï, nous n’avons pas une agression ou des groupes armés étrangers ou de rébellions étrangères, juste une chefferie qui s’est insurgée contre l’autorité établie. C’est au Gouvernement, plus précisément au ministère de l’intérieur, de pouvoir trouver des solutions à ce problème. »

Notons que ces propos ont été tenus à Kisangani où séjourne la députée dans le cadre de la sensibilisation à l’enrôlement des électeurs de sa base.

Aline ENGBE

Source : Politico CD

Laisser un commentaire