Etudes supérieures : 90 étudiants congolais attendus en Russie

0

Avant de quitter le Congo le 26 novembre et comme le veut la tradition, le ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, a entretenu les lauréats de bourses russes au cours d’une cérémonie organisée au Centre culturel russe (CCR) de Brazzaville, en présence de l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo, Valéry Mikhaylov, et du directeur de ce centre, conseiller de l’ambassade,  Sergey Belyaev. 

Etudes supérieures : 90 étudiants congolais attendus en RussieS’adressant le premier aux 90 étudiants, Sergey Belyaev les a informés de la présence de 600 autres étudiants congolais en Russie, ce pays qui a formé à ce jour à peu près 8000 Congolais. « Il est important que vous soyez courageux, que vous affrontiez les difficultés qui sont inévitables quand vous faites des études supérieures. Vous aurez des responsabilités, vous aurez des tâches compliquées, vous serez obligés d’apprendre une nouvelle langue. Mais, tout de même, avec l’expérience des jeunes Congolais, je peux vous dire que tout le monde réussit avec beaucoup de succès, et ce n’est pas étonnant. Les Congolais sont très doués en langues. L’expérience a montré qu’ils réussissent avec beaucoup de facilités leurs études. Il y a très peu de cas où les jeunes étudiants Congolais ne réussissent pas… Je vous souhaite grand succès et bon bon voyage », a déclaré le directeur du CCR.

Présents à la cérémonie, le président du Club des anciens étudiants de la Russie et le président de la Convention congolaise des anciens étudiants de l’URSS et de Russie ont donné saisi cette occasion pour prodiguer, eux aussi, des conseils à leurs jeunes compatriotes. «Vous allez pour étudier, soyez responsables, nous attendons de vous de bons résultats. N’y allez pas pour faire du désordre», ont-ils conseillé.

L’ambassadeur de la Fédération de Russie a, pour sa part, annoncé qu’en dépit de la crise économique et tenant compte du caractère stratégique des relations entre les deux pays, le quota de bourses pour le Congo a été augmenté, en lui accordant une centaine de bourses d’excellence.

Intervenant à son tour, le ministre Bruno Jean Richard Itoua s’est réjoui de constater que la longue amitié entre la Russie et le Congo continue à produire des fruits dans tous les domaines en général et dans celui de la formation des hommes en particulier. 

Etudes supérieures : 90 étudiants congolais attendus en RussieAfin de tordre le cou à l’idée de la manipulation, du clientélisme et du favoritisme autour des bourses qui sont offertes, le ministre de l’Enseignement supérieur a insisté sur la rigueur avec laquelle, de part et d’autre, aussi bien au niveau de l’ambassade de Russie que de son département, les choix ont été faits. Le nombre de bourses, les matières choisies, les spécialités, les villes de destination des étudiants ont été fixés par le pays donateur, a-t-il expliqué.

« Si vous êtes là, c’est que vous avez été jugés meilleurs à la fois par la Russie et par le ministère de l’Enseignement supérieur. Et comme il en est ainsi, je vous demande de demeurer meilleurs. La vie se construit avec le travail, le sérieux, la motivation, la volonté, le courage, le bon zèle, et non avec le clientelisme ou le favoritisme. Que ces conseils soient le fil conducteur de votre séjour en Russie », a martelé Bruno Jean Richard Itoua. Il a ajouté : « Soyez les meilleurs ! Battez tous les autres étudiants de tous les Etats africains ! Et si vous pouvez aussi battre quelques étudiants russes, je ne serai pas mécontent ».

Les 90 étudiants congolais iront poursuivre leurs études dans plusieurs villes de la Fédération de Russie et dans différents domaines, notamment la médecine, les nouvelles technologies et l’ingénierie. Ils constituent la deuxième vague après les onze autres étudiants qui s’y trouvent déjà. Ils ont pris l’engagement de représenter le Congo avec dévouement car, ont-ils soutenu, l’avenir repose sur la jeunesse. 

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Le ministre de l’Enseignement supérieur entouré de l’ambassadeur et du directeur du Centre culturel russe Photo 2 : La photo de famille avec les 90 étudiants (photo Irina Belyaeva)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire