Etats-Unis : un automobiliste choisit une plaque d’immatriculation « NULL » pour éviter les PV mais en reçoit des centaines

0

Cet expert en sécurité informatique pensait avoir trouvé une astuce pour ne pas payer ses contraventions. Mais son idée s’est retournée contre lui.

L’arroseur arrosé. Décidé à ne pas payer ses futures amendes pour des infractions au code de la route, un Californien a tenté de faire bugguer le système informatique qui envoie automatiquement les procès-verbaux. Pour ça, il a eu une idée : se choisir une plaque d’immatriculation personnalisée – ce qui est possible aux Etats-Unis – estampillée « NULL », dans le but de perturber les systèmes informatisés de lecture automatique de plaques. Ce terme correspond, dans de nombreux systèmes informatiques, à une absence de données.

12 000 dollars d’amendes

Le petit malin, qui se surnomme Droogie, est ingénieur en sécurité informatique. Il a raconté son histoire, repéré par Mashable (en anglais), lors de la convention de hackers DEF CON qui se tient chaque année à Las Vegas, dans le Nevada. L’histoire est en réalité une mésaventure, car le système informatique a lié à sa plaque d’immatriculation toutes les contraventions d’automobilistes enregistrées comme des erreurs, parce que leur plaque minéralogique n’avait pu être correctement lue.

Résultats des courses : le Californien a reçu 12 000 dollars (10 700 euros) d’amendes chez lui. Après avoir contacté la police et expliqué difficilement sa situation, il est tout de même parvenu à faire supprimer toutes ces amendes.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire