Etats-Unis : Quand un milliardaire diplômé rembourse les dettes étudiantes de toute sa promotion

0

Une remise de diplôme inoubliable. Ce dimanche, les étudiants de l’université de Morehouse à Atlanta (Etats-Unis) ont appris, lors d’un discours, qu’ils n’avaient plus à se soucier de leur prêt étudiant.

Robert F. Smith, un milliardaire, est venu annoncé à la promotion 2019 qu’il allait prendre en charge la totalité de ses dettes étudiantes. Cela représente une quarantaine de millions de dollars en tout.

This is the exact moment that Robert F. Smith, a self-made billionaire, announced during his commencement speech that he was paying off the students loans of the entire 2019 graduating class at Morehouse College.

Les prêts étudiants, un problème de société

« Ma famille va créer une bourse pour effacer vos prêts étudiants », a annoncé l’homme d’affaires, dont la fortune est estimée à 4,4 milliards de dollars. « Ceci est ma promotion », a poursuivi le milliardaire, lui aussi diplômé cette année de l’université. « Je sais que ma promotion perpétuera » cette action et aidera à améliorer la vie d’autres Américains noirs, a ainsi indiqué ce milliardaire afro-américain.

Right after ⁦@RFS_Vista⁩ tells the Class of 2019 he will cover their student loans #MorehouseGrad2019 #MVP ⁦@Morehouse⁩ pic.twitter.com/wMD1DfOTfT

— José Mallabo (@JoseMallabo) May 19, 2019

Robert F. Smith avait déjà annoncé plus tôt dans l’année qu’il donnerait 1,5 million de dollars à l’université, mais l’annonce de dimanche était une surprise. Son discours a évidemment été accueilli par des cris de joie et les applaudissements des quelque 400 diplômés. Selon un porte-parole, il s’agit du plus grand don de l’histoire de l’université, fréquentée par Martin Luther King Jr., Spike Lee et Samuel L. Jackson.

Le milliardaire est devenu en 2015 l’Afro-Américain le plus riche selon Forbes. Sa fortune dépasse celle d’Oprah Winfrey – qui a aussi donné à Morehouse. Le coût faramineux de l’éducation universitaire et les problèmes de dettes ont fait de la question des prêts étudiants une affaire nationale aux Etats-Unis. La dette estudiantine dépasse aujourd’hui les mille milliards de dollars, selon l’agence Fitch.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire