ESU-Bourse de Solidarité Nationale et de l’Excellence : lancement des opérations d’inscriptions

0

Jeudi 12 octobre, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a procédé au lancement à Kinshasa de la grande campagne de mobilisation des chefs d’établissements sur la « Bourse de Solidarité Nationale et de l’Excellence de l’ESU », BSN-ESU.

Une initiative qui prône l’égalité de chance entre tous les jeunes diplômés des humanités, en visant en même temps une émergence endogène.
« il est injuste qu’un élève intelligent puisse abandonner les études par manque de moyens. D’où, l’idée d’encourager la jeunesse congolaise à embrasser les filières scientifiques et technologiques capables de booster le développement de la RDC », a expliqué Steve Mbikayi.

La BSN-ESU, est destinée notamment, aux diplômés d’État en général, plus particulièrement à ceux issus des familles modestes et aux orphelins et tant d’autres diplômés désirés de continuer les études universitaires et capables d’embrasser les filières concernées, entre autres, les mathématiques, la chimie, la physique, la pharmacie, la biologie, l’histoire, le latin.

A en croire le Ministre de l’ESU, tout est parti d’un constat : certaines filières sont remplies d’étudiants au moment où il y a fuites des cerveaux dans d’autres.
«Si en Droit, Communication, et autres filières universitaires les étudiants manquent des places, dans les domaines scientifiques et technologiques les places manquent les étudiants…ce programme vise à favoriser la revalorisation de certaines filières qui tendent à disparaître, et aussi pour améliorer les conditions de vie sociale de certains», a souligné Steve Mbikayi.

Il sied de signaler que ladite bourse dispense les bénéficiaires au paiement des frais d’inscription et frais académiques. Cela, afin d’acquérir les compétences en vue de servir la communauté congolaise pour participer au développement du pays.

Les conditions ci-après sont requises pour être inscrit :
1. accepter de poursuivre les études universitaires dans les filières dictées par l’autorité de tutelle ;

2. passer un concours sur les mathématiques, le français et la dissertation ;

3. se placer en ordre fut-il en fonction des places disponibles ;

4. être uniquement exempté du paiement des frais d’inscription et frais académiques ;

5. étudier dans un établissement situé dans le lieu de résidence et, enfin, ne pas reprendre l’année académique pour pouvoir continuer à bénéficier la bourse de l’année suivante.

Les activités sur la Bourse de Solidarité Nationale et de l’Excellence se présentent de la manière suivante :
– du 13 au 21 octobre, c’est la période prévue pour la publicité dudit programme ;
– du lundi 23 au mardi 31 octobre, procédure d’admission, réception des candidatures ;
– du mercredi 1er au samedi 4 novembre, organisation du concours dans toutes les conférences provinciales ;
– du lundi 6 au mercredi 8 novembre, correction au niveau des conférences provinciales et transmission des résultats au ministère ;
– du jeudi 9 au samedi 11 novembre, compilation et affichage des résultats de listes des candidats ayant réussi et enfin, lundi 31 novembre des cours pour les boursiers 2017-2018.

Pour ce faire, Steve Mbikayi a, au vu de tous les chefs d’établissements congolais, signé une note circulaire portant création de ladite Bourse.

Il a par ailleurs, appelé tous les chefs d’établissements concernés par l’application de ladite Bourse, de bien accompagner et matérialiser ce projet .

Joseph Kazadi Mamba

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire