Est de la RDC: deux militaires trouvent la mort dans une embuscade

0

Une attaque  menée par des « bandits armés » dans la province du Sud-Kivu (est de la République démocratique du Congo) a tué deux soldats et occasionné un blessé, le 11 novembre dans la soirée, a indiqué le lendemain l’armée.

Les deux soldats sont tombés dans le territoire de Fizi, situé au Sud-Kivu. « Ces deux militaires tués, et un autre qui a été blessé, sont tombés dans une embuscade tendue par des bandits armés non-encore identifiés aux environs de 22 heures », a indiqué le porte-parole adjoint de l’armée dans la région, le capitaine Dieudonné Kasereka. « C’est difficile pour le moment d’attribuer cette attaque aux rebelles Yakutumba qui écument la région, étant donné que l’embuscade a été tendue dans une zone sous-contrôle des Fardc (Forces armées congolaises), mais les enquêtes se poursuivent pour en savoir davantage », a-t-il ajouté.

Les Yakutumba tiennent leur nom d’un ancien officier congolais passé à la rébellion, le général autoproclamé William Yakutumba, très actif dans la région de Fizi, sur les rives du lac Tanganyika. Il s’agit de l’un des nombreux groupes armés actifs dans le Sud et le Nord-Kivu.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire