Erdogan estime injuste l’absence de pays musulman au Conseil de sécurité de l’Onu

0

Recep Tayyip Erdogan estime qu’une réforme des Nations unies est indispensable et déplore l’absence ne serait-ce que d’un pays musulman au sein du Conseil de sécurité.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié d’injuste le fait qu’aucun pays musulman ne soit représenté au sein du Conseil de sécurité des Nations unies.

«Nous demandons que justice soit faite, car l’initiative de la mise en place de l’Onu était basée sur l’idée de garantir une justice globale. Nous demandons que justice soit faite», a indiqué le chef de l’État cité par l’agence Anadolu.

Selon lui, chacun des 193 pays des Nations unies mérite de droit d’être représenté à tour de rôle au Conseil de sécurité.

Recep Tayyip Erdogan avait précédemment affirmé qu’une réforme des Nations unies était inévitable et prôné des changements prévoyant son extension à 20 pays et l’exclusion des membres permanents.Le Conseil de sécurité se compose de 15 membres, dont cinq membres permanents dotés d’un droit de veto (Russie, Chine, États-Unis, France et Royaume-Uni) et 10 membres non permanents en rotation pour des périodes de deux ans. Actuellement, ces 10 membres sont la Bolivie, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, la Guinée équatoriale, le Kazakhstan, le Koweït, les Pays-Bas, le Pérou, la Pologne et la Suède.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire