Equateur : une cellule de l’ICCN implantée dans la Reserve naturelle de la Ngiri

0

Equateur : une cellule de l’ICCN implantée dans la Reserve naturelle de la NgiriL’Institut congolais de la conservation de la nature (ICCN) a ouvert samedi 11 novembre une base dans la Réserve naturelle du Triangle de la Ngiri, un site naturel protégé situé à 35 km de Mbandaka (Equateur).
 
Cette cellule, implantée dans la localité de Nkolo dans la Réserve de Ngiri,  aura pour objectif d’impliquer les habitants de 72 villages qui composent ce site naturel à la protection du patrimoine de ce site protégé.
On y trouve des espèces menacées dont  des éléphants, des buffles de la forêt,  des chimpanzés ainsi que de nombreuses espèces de poisson de la cuvette centrale.
 
Ces espèces sont menacées à cause des activités illégales rapportées sur ce site  dont le braconnage, la coupe illégale des arbres ainsi que la pêche illicite avec l’utilisation des moustiquaires, a indiqué à Radio Okapi le responsable de l’ICCN à Ngiri.
 
Présent à la cérémonie d’ouverture de cette base de l’ICCN, la gouverneure intérimaire de l’Equateur a appelé les autochtones à s’impliquer dans la protection de ces espaces menacées.

La Réserve naturelle du Triangle de la Ngiri est également considérée comme l’un des grands dépôts du carbone du monde parce qu’elle abrite, selon des experts, une importante biodiversité du bassin du fleuve Congo sur une superficie de 5500 Km2..  
 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire