Entrepreneuriat : une innovation pour suivre le processus de création d’une entreprise

0

Le système l’e-guce permet de tracer les différentes étapes du traitement de dossier au niveau du Guichet unique de création d’entreprise (Guce).

L’indicateur Doing business «Création d’entreprise» continue d’enregistrer des innovations et non des moindres. Avec e-guce, les créateurs d’entreprise en République démocratique du Congo (RDC) ont la latitude de suivre en ligne l’état d’avancement de la procédure d’immatriculation de leur entreprise.

Pour rappel, l’immatriculation d’une personne physique ou morale passe par des principales étapes : le contrôle de forme et de fond; l’ordonnancement à la direction générale des ressources administratives, domaniales et de participations; le paiement à la banque présente au Guce; la saisie de l’immatriculation et enfin les administrations externes, notamment l’envoi des informations et documents à l’Idnat, la DGI, l’INPP et la CNSS.

Actuellement, les réformes en cours dans le domaine de la création d’entreprise ont permis d’atteindre des résultats intéressants. Il y a, par exemple, la réduction du coût de création d’entreprise d’une société à quatre-vingts dollars américains contre cent vingt dollars. Quant aux établissements, leur création en RDC passe à trente dollars américains au lieu de quarante dollars. Enfin, autres avantages, la réduction du nombre de formalités de procédures de quatre à trois.

Bien entendu, ces résultats ne seraient utiles que si la RDC arrive effectivement à promouvoir les initiatives privées par la création d’emplois. Un réel engouement aurait pour effet direct de lutter contre le chômage et la pauvreté. Entre mai 2013 et mars 2019, il y a eu un total de 62 879 entreprises et établissements créés.

Entre-temps, les efforts se poursuivent sur le terrain pour se rapprocher des usagers des services. Le 29 mai, le Guce va lancer son antenne de Matete, située au bâtiment du Tribunal de commerce. Elle sera compétente pour toutes les formalités  au profit des entreprises  dont les sièges sont situés aux districts de Tshangu et du Mont Amba.     

 

 

 

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire