Entrepreneuriat : les jeunes se dotent d’un espace virtuel dans le domaine

0

La ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Destinée Hermella Doukaga, a lancé le 23 mai le programme dénommé « Youth connekt » en vue de créer des multiples emplois en faveur des jeunes congolais  

Entrepreneuriat : les jeunes se dotent d’un espace virtuel dans le domaineLe programme déjà expérimenté au Rwanda permettra aux jeunes de cultiver l’esprit de créativité et d’entrepreneuriat. Il s’exécute à travers les sept composantes virtuelles dont le youth connekt hangout ; youth connekt boocamp et le youth connekt télé réalité.  

Le youth connekt hangout est un moyen d’écoute dont les jeunes se communiqueront en ligne à travers les réseaux sociaux. Outre cet échange en ligne, les jeunes discuteront avec les responsables des entreprises au cours des différents ateliers ou conférences.

Le youth connekt boocamp est une initiative qui vise à promouvoir et soutenir l’innovation et l’esprit d’entreprise. Ce camp formera ces jeunes dans le domaine de l’entrepreneuriat et du développement des affaires.

 L’ambassadeur du Rwanda au Congo, Jean Baptiste Habyalimana a fait l’historique de la création du programme  Youth connekt au Rwanda. Selon le diplomate, ce programme fait suite aux stratégies mises en place après le génocide qu’a connu son pays et pour lequel la jeunesse a été manipulée.

L’objectif est de cultiver la compétition dans le développement ; l’entrepreneuriat afin de privilégier l’esprit d’unité ; de réconciliation ; de développement au Rwanda.

 La ministre Destinée Hermella Doukaga a indiqué qu’au Congo ce programme fait suite aux consultations organisées entre le ministère en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Congo et d’autres partenaires au niveau national.

Le représentant par intérim du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Congo, Mohamed Abchir a rappelé que le programme « Youth conneck » a été lancé en 2012, au Rwanda.

Au Congo, poursuit-il, le programme mettra l’accent sur la création de la richesse, l’innovation ; le développement communautaire ; l’emploi des jeunes et le dialogue social. Il vise à renforcer les compétences des jeunes, les connecter avec les dirigeants du secteur public, privé et de la société civile pour forger le partenariat qui va leur offrir des opportunités entrepreneuriales.  « Pour lutter contre le chômage, il est recommandé dans le Rapport national sur le développement durable de développer les compétences et l’emploi des jeunes en vue de générer au moins 30.000 emplois par an. Avec l’ensemble des programmes d’appui économique des jeunes actuellement au Congo, cet objectif n’est pas encore atteint. Le gouvernement travaille en partenariat avec le système des Nations unies et bien d’autres partenaires pour la recherche des solutions pour soutenir l’atteinte de ces objectifs », a-t-il rappelé.

  

Légendes et crédits photo : 

les membres du gouvernement posant avec les jeunes (adiac)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire