Entrepreneuriat : la Fondation Tony-Elumelu accompagne cent mille jeunes africains

0

Le milliardaire nigérian, Tony Elumelu, va lancer, en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), une nouvelle initiative pour appuyer cent mille entrepreneurs africains pendant dix ans.

La directrice du Pnud pour l’Afrique, Ahunna Eziakonwa, et Tony Elumelu, promoteur de la Fondation éponyme, ont signé un partenariat, le week-end dernier, en marge du sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) tenu à Nyamey, au Niger, consacré au lacement de la Zone de libre échange continentale africaine.

Le nouveau programme visera des jeunes entrepreneurs africains issus des communautés défavorisées du Sahel. Il permettra de réduire le chômage et le sous-développement dont le niveau dans la région contribue à alimenter le terrorisme et les violences. Le Nigeria et les cinq pays du G5 Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie et Tchad) sont les principaux bénéficiaires de l’initiative.

Le présidant directeur général de la Fondation Tony-Elumelu (TEF), Ifeyinwa Ugochukwu, a déclaré : « Notre partenariat contribuera directement au succès des entreprises dans un certain nombre de zones fragiles. C’est une preuve de pertinence de l’approche que nous avons adoptée en matière de mécénat »;

Le programme TEF-Pnud s’inscrit dans le cadre d’une initiative visant à créer, à terme, dix millions d’emplois en Afrique pour des revenus annuels d’au moins dix milliards de dollars. Il permettra aux candidats sélectionnés de bénéficier d’un capital de démarrage non remboursable de cinq mille dollars maximum, l’accès à des mentors, une formation commerciale de douze semaines et des occasions de réseautage.

Pour sa part, la directrice régionale du Pnud pour l’Afrique a souligné que ce partenariat est un catalyseur de transformation et de développement durable. « Nous appelons les autres entités du secteur privé à soutenir les entrepreneurs en devenir », a-t-elle indiqué.

Ce programme d’entrepreneuriat est en droite ligne avec la vision du Plan d’action de la décennie de la jeunesse de l’UA et de la stratégie des Nations unies pour la jeunesse à l’horizon 2030. Il va s’appuyer sur l’initiative Youth connect du Pnud, l’objectif étant de renforcer la création d’emplois grâce à un esprit d’entreprise dynamique et de créer une croissance économique durable ancrée dans le développement des communautés des Etats.

Pour rappel, il y a cinq ans, la TEF lançait son programme à cent millions de dollars pour appuyer dix mille entrepreneurs africains. Prévu pour également s’étendre sur dix ans, il a déjà permis de toucher près de sept mille cinq cents entrepreneurs à travers cinquante-quatre pays d’Afrique, d’après des chiffres avancés par cette fondation.

Légendes et crédits photo : 

Tony Elumelu

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire