Enseignement technique : la rentrée scolaire marquée par l’effectivité du personnel enseignant

0

La rentrée des classes a débuté, le 1er octobre à Brazzaville, avec une forte mobilisation du corps enseignant dans les écoles mais l’engouement des apprenants n’a pas été au rendez-vous.

Le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes, a effectué une visite des lycées de la capitale pour constater l’effectivité de la rentrée des classes.

 « C’est la rentrée des classes. Il y a bel et bien des élèves dans les salles de classe. Les enseignants ont bien commencé à dispenser des cours», a expliqué Parfait Séraphin Boro, proviseur au lycée technique commercial, 1er-mai.

Peu d’élèves dans les salles de classe. Certains lycéens n’ont pas répondu à l’appel à la rentrée scolaire, estimant qu’elle ne serait pas effective. « La rentrée est effective, on est content. Les cours ont également commencé mais il y a encore peu d’élèves, parce que c’est le premier jour et la première semaine. Ceux qui sont encore chez eux doivent venir car l’examen se prépare dès le premier jour », a lancé Jardel Chance Mpassi Yaba, élève en classe terminale, série F 3, au lycée industriel 1er-mai.

Lors de cette ronde, le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi a remis au personnel enseignant du matériel technique et des kits afin de les encourager. Il s’est, par ailleurs, félicité du port de la tenue scolaire par les lycéens.  

« Les apprenants sont à l’école et les cours ont réellement démarré, on peut se dire que les instructions du chef du gouvernement, Premier ministre, sont respectées. Le reste en matière de gestion logistique, en termes d’équipement et de matières d’œuvres sera géré », a déclaré le ministre Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes.

Par voie de presse, le ministre a également assuré l’opinion nationale et internationale de la reprise concrète des enseignements dans les lycées pendant cette rentrée des classes. « Les coups de fil téléphoniques que j’ai reçus de l’intérieur font également écho du même niveau d’engouement, c’est-à-dire de la reprise réelle des cours. Je ne peux que me satisfaire de cette première étape », a-t-il indiqué.

Légendes et crédits photo : 

Le ministre de l’Enseignement technique assistant à une séance de travaux pratiques au lycée d’enseignement professionnel agricole /Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire