Enseignement technique et professionnel : plus de 50 000 candidats inscrits aux examens et concours

0

Dans une déclaration rendue publique à la veille du lancement des épreuves pratiques de l’Éducation physique et sportive (EPS), le 9 mai, sur toute l’étendue du territoire national, le ministre de tutelle, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes, a appelé les candidats à la responsabilité

Enseignement technique et professionnel : plus de 50 000 candidats inscrits aux examens et concoursAu total 52 880 candidats sont inscrits aux différents examens et concours cette année pour le compte du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, contre 44 617 en 2016. Selon le ministre Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes, cette augmentation de 8 263 candidats traduit bien le regain d’intérêt pour le sous-secteur enseignement technique et professionnel. En effet, le calendrier de cette année prévoit les épreuves pratiques d’EPS du baccalauréat, des brevets, du diplôme d’études moyennes artistiques et les épreuves d’animation sportive et pratiques du Cfeen à partir du 9 mai.

Les épreuves écrites des concours professionnels démarrent à partir du 11 mai avant les épreuves pratiques et avancées du baccalauréat le 16 mai. Le 23 mai se dérouleront les épreuves pratiques et avancées des examens professionnels. Les épreuves écrites du baccalauréat débuteront le 6 juin avant celles des brevets et CAP prévues pour le 20 juin. Les épreuves écrites des examens professionnels se tiendront le 4 juillet tandis que les concours d’entrée dans les écoles professionnelles, instituts et lycées auront lieu le 29 août.

C’est ainsi que le ministre Fylla a assuré les candidats que le calendrier préétabli sera respecté et le gouvernement fera tout de son mieux pour que tous les examens et concours se déroulent sans heurts sur toute l’étendue du territoire national. « Ne vous laissez pas tromper par des personnes véreuses qui se présenteraient à vous sous prétexte de faciliter votre admission à un examen ou à un concours. Je vous exhorte à compter sur vos propres efforts et non sur une quelconque aide qui viendrait d’une tierce personne. Le ministère sera sans pitié face aux fraudeurs aussi bien candidats qu’enseignants », a-t-il mis en garde.  

Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes a, par ailleurs, encouragé les enseignants pour la bonne tenue des cours et leur sens de responsabilité en dépit de la détérioration des agrégats macroéconomiques et du contexte financier difficile du pays.

Légendes et crédits photo : 

Le ministre Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes rendant publique sa déclaration ; crédit photo DR

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire