Enseignement supérieur : les étudiants rapatriés de Cuba poursuivront leurs études dans le pays

0

Le ministre de tutelle, Bruno Jean Richard Itoua, a expliqué que les conditions sont réunies pour la réintégration académique des cent trente-huit étudiants qui ont regagné Brazzaville, le 18 juin.

Dans les jours à venir, les étudiants congolais expulsés de Cuba seront réinsérés académiquement et pédagogiquement à la Faculté de médecine de l’Université Marien-Ngouabi, selon qu’ils soient en quatrième ou cinquième année, voire en licence, a expliqué le ministre de l’Enseignement supérieur. « Nous devons tirer bénéfice de l’important investissement que l’Etat a fait pour chaque enfant », avait-il dit, lors de la rencontre entre les membres du gouvernement et les parents des étudiants. Une manière de rassurer qu’aucun étudiant ne sera mis au bord de la route. Ceux qui sont rapatriés pour insuffisance de résultats, ayant notamment passé trois ans rien que pour l’apprentissage de la langue ou repris plusieurs fois, peuvent être orientés dans d’autres filières.

Il est donc clair que les dossiers académiques de ces étudiants seront traités au cas par cas. Parmi les cent trente-huit en provenance de la Havane, quelques- uns sont rentrés avec des enfants mis au monde à Cuba où l’Etat les avaient envoyés faire des études pour combler le déficit en personnel de santé, avec notamment le projet de construction des hôpitaux dans tous les départements du pays. Face aux parents le mois dernier, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso, avait assuré en soulignant : « La République n’abandonnera pas ses enfants ».

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire