Enseignement Supérieur : l’ECES félicite les finalistes de la 15ème promotion

0

L’établissement a organisé, le 28 octobre à Brazzaville, une cérémonie de congratulation des grades académiques de la 15ème promotion.

Enseignement Supérieur : l’ECES félicite les finalistes de la 15ème promotionLes étudiants finalistes ont obtenu leurs diplômes de fin de formation (licence) dans diverses options. Ouverte depuis 2001, l’Ecole communautaire de l’enseignement supérieur (ECES) offre aux apprenants une formation de qualité dans les domaines de l’enseignement supérieur professionnel et technique. C’est un établissement d’essence africaine ouvert sur le monde dont les services sont adaptés aux normes du marché du travail, avec une croissance estimée à 2,7% en fin 2017.

L’ECES a été créée par des professionnels de l’éducation et des nouvelles technologies en collaboration avec  le Centre africain de complémentarité scolaire, universitaire et de promotion (Cacsup), une ONG panafricaine, et d’autres partenaires, qui oeuvrent dans le domaine de l’éducation et la recherche.  

Jean Philémon Kissangou, coordonnateur du Cacsup, a demandé aux finalistes d’ajouter de la valeur à leur diplôme, en apprenant soit  l’anglais. Il s’est félicité de la collaboration existant entre l’ECES et l’Etat qui l’a agréée, et « recrute sans complaisance à la fonction publique, les finalistes qui y sont issus depuis 2007. L’ECES en collaboration avec le Cacsup sont en train d’étudier les modalités d’accréditation de certaines formations au niveau du CAMES ».

L’ECES est un projet qui appuie les étudiants en situation difficile et contribue efficacement au développement des individus, des entreprises et des communautés grâce à une gamme diversifiée de formations, d’activités de recherche, d’actions communautaires et des projets innovants.

Elle est un des pionniers dans la mise en pratique de l’intégration des technologies de l’information et de la communication dans un contexte de compétitivité de l’enseignement et la formation dans un univers de plus en plus mondialisé. « Dans le cadre de notre projet e-learning, l’ECES a lancé, depuis 2006, un cartable numérique pour nos enseignements à distance. Ce cartable numérique fait la promotion des applications des données écrites, imagées et des cartographies », a indiqué Wilfrid Ngoyi Nzaba, membre du projet ECES.

Pour rappel, depuis 2003, l’ECES a formé plus de deux mille étdiants en majorité originaires du Congo, de la Centrafrique et du Gabon dans les domaines aussi divers tels que la banque, l’informatique (réseaux ou bases de données), les télécommunications, le commerce international, l’électronique, le transport et la logistique, la comptabilité, l’électricité industrielle, les ressources humaines, la communication d’entreprises, la qualité, l’environnement et les mines.

Légendes et crédits photo : 

Des étudiants finalistes de l’ECES réceptionnant leurs diplômes (Adiac)

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire