Enseignement général : plus de 100 meilleurs élèves aux différents examens d’Etat récompensés

0

Organisée dans le cadre des activités marquant le 57e anniversaire de l’indépendance du Congo, la 2e édition de l’émulation scolaire, qui s’est déroulée le 13 août à Brazzaville, a couronné 110 meilleurs élèves aux CEPE, BEPC et BAC 2017

Enseignement général : plus de 100 meilleurs élèves aux différents examens d’Etat récompensésInitiée depuis 2016 par le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, l’émulation scolaire vise, entre autres, à stimuler les valeurs du travail, de l’excellence et du mérite des élèves. Sur les 110 lauréats congratulés, on note 62 jeunes qui ont décroché le baccalauréat, toutes séries confondues, avec la mention Bien ou Assez-bien. Au Brevet d’études du premier cycle (BEPC), ils sont 18 à avoir obtenu les bonnes notes. Quant au Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE), 28 sont issus des douze départements du pays. Parmi les récompenses, on peut citer des diplômes d’honneur, des ordinateurs, des kits scolaires et des enveloppes financières.

Marie Cassandre Yumba et Gloire Bonazebi, premiers des meilleurs

Meilleure élève au BEPC avec une moyenne de 17,83, Marie Cassandre Yumba du lycée d’excellence de Mbounda, dans le département du Niari, a remporté trois prix dont celui de la meilleure fille. « J’ai obtenu plusieurs diplômes d’honneur. Je me sens très contente comme tout le monde d’ailleurs, je remercie sincèrement le gouvernement et je souhaite aussi que l’année prochaine ce soit pareil. J’encourage ceux qui ne sont pas honorés aujourd’hui à faire mieux dans l’avenir, puisqu’il y a devant nous le Bac. Le secret, c’est le travail, toujours le travail, ainsi que la prière. »

 Au baccalauréat, c’est le jeune Gloire Bonazebi de Brazzaville qui a occupé la première place avec une moyenne de 15,86 (série C). « Je suis très content des efforts que j’ai eu à fournir durant toute l’année, je remercie surtout mon établissement d’origine qui m’a aidé à obtenir cette place au Bac. Je suis très ému du geste que le gouvernement a fait pour les lauréats et c’est une bonne initiative. »

Le gouvernement a également congratulé le breveté et la brevetée les plus âgés ainsi que le meilleur breveté en post-alphabétisation qui se sont ajoutés aux treize de chaque département. Parmi les récipiendaires du CEPE, il y a 16 meilleurs élèves en alphabétisation ou rescolarisation (CEPE adulte) dont deux autochtones issus des écoles ORA du département de la Likouala.

Les meilleurs enseignants seront primés le 5 octobre prochain

A l’origine de l’initiative, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation s’est réjoui du travail accompli par les animateurs de l’alphabétisation et de la réscolarisation. Selon Anatole Collinet Makosso, récompenser les meilleurs est une vieille pratique qui s’est fortement enracinée dans la vie de l’école congolaise. « Aux différents lauréats, je voudrais simplement rappeler que l’obtention du Baccalauréat, du BEPC ou du CEPE, n’est qu’une étape de votre vie scolaire. Vous ne devez pas chanter le triomphe ; bien au contraire vous avez le devoir d’aller plus loin conformément à nos ambitions collectives pour notre pays et aussi saisissant toutes les possibilités mises à votre disposition pour conduire le Congo à son émergence », a-t-il rappelé.Enseignement général : plus de 100 meilleurs élèves aux différents examens d’Etat récompensés

Annonçant la congratulation des différents acteurs du système éducatif pour le 5 octobre prochain, à l’occasion de la journée internationale de l’enseignant, le ministre a émis le vœu de voir le nombre d’élèves lauréats augmentés à l’avenir. « Ce sera là, la meilleure façon de se convaincre de ce que notre système éducatif est véritablement en pleine mutation et conforme à nos aspirations en matière de développement économique et social », a conclu Anatole Collinet Makosso, en présence de son homologue de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, ainsi que les représentants de l’Unesco et de l’Unicef au Congo.

Légendes et crédits photo : 

Les officiels posant avec les lauréats ; le ministre Bruno Jean Richard Itoua posant avec la meilleure élève au BEPC ; crédit photo Adiac

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire