Emmanuel Macron promet une Francophonie plus solidaire

0

Le premier combat de la francophonie, c’est particulièrement la jeunesse en Afrique, ce sont les propos d’Emmanuel Macron à l’ouverture du Sommet de la Francophonie, ce jeudi 11 octobre 2018, à Erevan en Arménie.

Le président Français a appelé à la solidarité entre les pays francophones pour le respect des droits de l’Homme et les valeurs démocratiques. Pour le patron de l’Elysée, le défi de cet espace est de pouvoir mettre à la disposition de la jeunesse des opportunités.

“La population de la francophonie est jeune. N’oublions pas de leur offrir un avenir, à travers l‘éducation, la formation professionnelle, l’emploi, l’engagement civique, la culture – c’est notre principal défi” explique Emmanuel Macron, le président français.

À ce XVIIè sommet de la francophonie, le Premier ministre arménien, Nikol Pachinan a débuté son discours en français, dans un pays comptant 6 % de francophones.

“Je vous souhaite la bienvenue dans ce pays d’Arménie. Cette éternelle Arménie – berceau du christianisme, porteuse d’une histoire et d’une culture ancienne – qui célèbre ce mois-ci le 2800e anniversaire de la fondation de sa capitale, Erevan” souligne Nikol Pachinian, Premier ministre de l’Arménie.

À cette grande messe de la francophonie, 26 chefs d‘État y sont présents et 3.500 délégués. L‘élection d’une nouvelle secrétaire générale est attendue. Pour certains, la ministre rwandaise Louise Mushikiwabo devrait être élue, le signe d’un retour de l’Afrique à la tête de l’OIF.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire