Élections au COC : Amos Mbayo rempile la présidence

0

Après un premier mandat, Amos Mbayo Kitenge a été choisi pour un deuxième mandat à la tête du Comité olympique congolais pour quatre ans. Des nouvelles têtes font également leur entrée dans l’organe olympique national comme le président de la Fédération de volley-ball Christian Matata, le directeur du service des sports de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), Claude-François Kabula Mwana Kabulo.

Élections au COC : Amos Mbayo rempile la présidenceAmos Mbayo Kitenge a été réélu, le 8 juillet, à l’Hôtel Pullman (ex-Grand Hôtel Kinsasha), président du Comité olympique congolais (COC) pour un deuxième mandat de quatre ans, avec 53 voix contre 19 pour son concurrent Alain Badiashile Kayatshi, secrétaire général sortant. C’était au cours de l’assemblée générale élective de cette instance nationale olympique. Le Dr René Ngiebe, quatrième vice-président du comité sortant, est élu premier vice-président aux dépens de Boniface Muawatadi. Le jeune et dynamique président de la Fédération de volley-ball du Congo (Févoco), Christian Matata devient le deuxième vice-président, ayant été le seul candidat à ce poste. Pitshou Bolenge a damé le pion à Émile Ngoy Kasongo au poste de troisième vice-président, et Mado Ekenewa Maluka, première vice-présidente du comité exécutif précédent du COC, se contente de la quatrième vice-présidente.

Le bouillant président de la Fédération congolaise de rugby, Herman Mbonyo, est élu secrétaire général de l’organe olympique congolais, au détriment d’Honoré Mazombo, secrétaire général adjoint du comité sortant. Quant à José Bonenge, il n’a pas été choisi au poste de secrétaire général adjoint, n’ayant pas totalisé la majorité requise pour assumer ce rôle, le poste reste encore vacant. Roger Bondembe Bokanianga « Bobo » conserve son poste de trésorier général, alors que Claude François Kabulo wa Kabulo de la Radiotélévision nationale congolaise fait son entrée au COC, élu trésorier général adjoint. Le président Sylvestre Motayo de la Fédération congolaise de cyclisme, le ministre de Sport Papy Nyango et le président Jean de Dieu Oleko de la fédération de natation complètent le comité exécutif du COC, élus tous membres  des disciplines individuelles. Désiré Bonina et Marie-José Mike Tshifutshi sont membres des disciplines collectives, alors que Daniel Kangalu A-Kitoko est élu membre pour les disciplines non olympiques. Joseph Nzau wa Nzau et Jean-Claude Eale sont membres du COC pour les groupements sportifs nationaux.

L’on rappelle que ces élections ont été précédées d’une crise lancinante entre le comité sortant et les présidents des fédérations sportives pendant plusieurs semaines. Et la commission électorale mise en place pour ce scrutin a validé certaines candidatures controversées, au mépris des textes, telles la candidature d’une personne radiée du mouvement sportif ou encore celle d’un dirigeant sportif qui n’a pas encore totalisés deux mandats dans sa discipline sportive. Et cela crée déjà une jurisprudence qui pourrait générer d’autres crises dans les jours à venir. Le nouveau comité exécutif du COC est bel et bien là.

Légendes et crédits photo : 

Amos Mbayo pour un deuxième mandat à la tête du COC

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire