Elections 2018 : Néhémie Mwilanya fustige les appels à la violence

0

Le coordonnateur du comité stratégique du Front commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, a fustigé, lors d’un point de presse lundi 3 décembre, le comportement de certains acteurs politiques qui appellent à la violence contre le processus électoral.

« Nous pensons que cela est extrêmement grave, parce qu’en démocratie on devrait être libre d’exprimer ses opinions. Mais, on devrait justement s’abstenir des appels à la violence parce que ses opinions ne sont pas suivies. C’est un déni de démocratie », a-t-il affirmé.

/sites/default/files/2018-12/041218-p-f-kin_nehemie_mwilanya.mp3

Il a également condamné ceux qui appellent au boycott de la machine à voter, estimant que c’est un point déjà classé.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire