Elections 2018 : Félix Tshisekedi pose 6 conditions pour la participation de l’UDPS

0

En dépit de l’ouverture des Bureaux de reception et de traitement des candidatures, après la convocation du corps électoral pour les élections provinciales, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) reste inflexible sur ses préalables.
 
Son présidént, Félix Tshisekedi vient d’enfoncer le clou en posant 6 conditions pour engager le parti-phare de l’opposition dans le processus électoral en cours. Il s’agit notamment :

1. Le remplacement de son délégué à la Ceni ;

2. La mise à l’écart de la machine à voter ;

3. Le nettoyage du fichier électoral pour y extirper tous les électeurs fictifs ;

4 . L’institution d’une commission d’enquête indépendante afin d’effectuer un contrôle sur la gestion des fonds mis à la disposition de la Ceni ;

5. Le respect par la Ceni des règles et procédures en matières de passation des marchés publics et de gestion des fonds ;

6. L’organisation d’un audit externe par la Cour des comptes sur la gestion des fonds alloués aux opérations électorales.

Pour tout dire, Félix Tshisekedi a attiré l’attention de la population congolaise et de la communauté internationale sur les risques graves qui pèsent sur le processus électoral en cours censé culminer par l’organisation, le 23 décembre, de l’élection présidentielle, des législatives et provinciales suivies par les élections municipales et urbaines en 2019.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire