Egypte: l’état d’urgence déclaré après les deux attentats qui ont fait 44 morts dans des églises coptes

0

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a déclaré l’état d’urgence, dimanche 9 avril, après les deux attentats du groupe Etat islamique qui ont fait au moins 44 morts dans des églises coptes de Tanta et Alexandrie. La mesure, annoncée pour trois mois, vise à « protéger » et « préserver » l’Egypte. Elle doit toutefois encore être approuvée par le Parlement.

Un double attentat visant la communauté chrétienne a fait 44 victimes dimanche 9 avril à Alexandrie et Tanta. Les premières funérailles ont démarré très tôt dans la nuit, sous les cris et les larmes. Les cercueils, recouverts d’une croix dorée, sont acheminés un à un avant d’être enterrés. Pour protéger le pays, le chef du gouvernement égyptien déclare l’état d’urgence pour trois mois.

Double attentat avec un lourd bilan

Egypte: l'état d'urgence déclaré après les deux attentats qui ont fait 44 morts dans des églises coptes

Quelques heures plus tôt, deux attentats ont touché la communauté copte. La première en pleine messe des Rameaux fait plus de 30 morts. La deuxième bombe retentit à Alexandrie quelques minutes plus tard. Un homme vient de déclencher sa ceinture explosive. Bilan de ce double attentat revendiqué par Daesh : plus de 40 morts. Dans son sermon, le pape François a dénoncé ces actes terroristes et maintient sa visite dans le pays dans trois semaines.

Assurant que le combat contre les jihadistes « sera long et douloureux », Abdel Fattah Al-Sissi a également demandé à l’armée de déployer des forces pour aider la police à protéger les « infrastructures vitales » du pays.

Des attaques trois semaines avant la visite du pape

Egypte: l'état d'urgence déclaré après les deux attentats qui ont fait 44 morts dans des églises coptes
Les premières funérailles ont eu lieu dès dimanche soir à Alexandrie. Une première attaque avait eu lieu dimanche matin dans l’église Mar Girgis de Tanta, dans le delta du Nil, faisant 27 morts et 78 blessés. Le deuxième attentat a eu lieu en début d’après-midi à l’entrée de l’église Saint-Marc d’Alexandrie, où se trouvait le pape copte orthodoxe Tawadros II à l’occasion de la fête des Rameaux. Le kamikaze a fait 17 morts et 48 blessés, selon le ministère de la Santé.

Ce double attentat contre des églises coptes est survenu trois semaines avant la visite du pape François, prévue les 28 et 29 avril. « J’exprime mes profondes condoléances à mon cher frère, sa sainteté le pape Tawadros II, à l’Eglise copte et à toute la chère nation égyptienne », a réagi le pontife, dimanche.

La minorité copte orthodoxe, qui représente 10% des 92 millions d’Egyptiens, avait déjà été visée par le groupe Etat islamique en décembre. Un attentat suicide avait fait 29 morts à l’église Saint-Pierre et Saint-Paul du Caire. Dans une vidéo, l’organisation terroriste avait alors menacé la communauté copte d’autres attaques.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire