Egypte : des chefs d’Etat et PDG africains au forum Africa (7 au 9 décembre 2017)

0

Quelque 1500 délégués et une centaine d’intervenants vont échanger sur l’intégration et la création d’emplois en Afrique. De leur côté, une cinquantaine de startups africaines présenteront leurs activités.

C’est le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, qui va ouvrir la rencontre en présence de six chefs d’État africains dans la cité balnéaire de Charm-el-Cheikh, en Égypte. Parmi les hautes personnalités attendues, il y a les présidents guinéen Alpha Condé, président de l’Union africaine ; tchadien Idriss Deby; ivoirien Alassane Ouattara ; rwandais Paul Kagame, comorien Azali Assoumani et somalien Mohamed Abdullachi Mohamed.

Deux tables rondes ont été mises en place pour contribuer à la création d’un climat plus propice aux affaires. Pour le ministre égyptien de l’Investissement et de la coopération internationale, Dr Sahar Nasr,  » le commerce intra-africain est un atout précieux pour la stratégie de croissance économique de l’Égypte et de l’Afrique’‘, et pour sa stratégie de croissance,  »le commerce intra-africain demeure un facteur important ».

Dr Sahar Nasr a rappelé la proximité qui existe entre l’Egypte et les marchés africains, et l’augmentation des échanges avec l’Afrique du nord, notamment le Maroc, l’Afrique de l’est (Kenya, Afrique du Sud et Soudan).

La directrice de la Ria Heba Salama a rappelé l’importance du secteur privé  »pour combler le déficit d’infrastructures estimé à 93 milliards de dollars ». Selon le McKinsey Global Institute, en dix ans, l’Afrique pourrait doubler sa production manufacturière, créant entre six millions et quatorze millions d’emplois.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire