Egypte 2019 : les Taifa Stars avec leur goleador Mbwana Samatta (groupe C)

0

Largement composée de joueurs évoluant au pays et sur le continent, la Tanzanie compte sur son buteur d’exception, Mbwana Samatta, meilleur joueur africain du championnat belge.

Avec trente-deux buts en cinquante et un matchs joués cette saison avec son club de Genk, l’ancien buteur du TP Mazembe est l’atout numéro 1 de la sélection tanzanienne. Autour de lui, la grande majorité des joueurs évolue dans le championnat local (quatorze) ou des cubs du continent (six).

Avec cette génération, sortie deuxième de son groupe (derrière l’Ouganda, devant le Lesotho et le Cap-Vert), la Tanzanie retrouve la compétition trente-neuf ans après son unique participation.

Dans le cadre de sa préparation, l’équipe entraînée par le Nigérian Emmanuel Amunike (champion d’Afrique 94) a échoué de peu contre l’Egypte (0-1 le 13 juin) avant de faire jeu égal avec le Zimbabwe (1-1, le 16 juin). Avec un but, son dix-huitième en sélection, de l’inévitable Samatta…

Les vingt-trois Taifa Stars de Tanzanie

Gardiens : Aishi Manula (Simba SC), Metacha Mnata (Mbao FC), Aron Kalombo (Tanzania Prisons)

Défenseurs : Hassan « Kessy » Ramadhan (Nkana FC/Zambie), Gadiel « Michael » Kamagi et Kelvin Yondani (Young Africans), Ally Mtoni (Lipuli FC), Erasto Nyoni et Mohamed Hussein (Simba SC), Aggrey Morris (Azam FC).

 Milieux de terrain : Himid Mao Mkami (Petrojet FC/Egypte), Feisal Salum (Young Africans), Vicent Philipo (Mbao FC), Frank Domaro et Mudathir Yahya (Azam FC).

 Attaquants : Yahya Zaydi (Ismaily/Egypte), John Bocco (Simba SC), Thomas Ulimwengu (JS Saoura/Algérie), Farid Mussa (Tenerife B/Espagne/3e division), Simon Msuva (Difaa El Jadidi/Maroc), Mbwana Aly Samatta (Genk/Belgique), Rashid Mandawa (BDF/Botswana), Abdillahie « Adi Yussuf » Mussa (Blackpool/Angleterre/3e division).

 

Légendes et crédits photo : 

Mwana Samatta, ici lors du match de préparation contre l’Egypte, sera le principal argument de la Tanzanie (TFF/Facebook)

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire