Education : les élèves du CEG de Mfilou sortent progressivement du calvaire

0

Après avoir passé quasiment trois semaines à la maison sans faire cours, les élèves de 6e ont repris le chemin de l’école et ceux de la 5e devraient emboîter le pas cette semaine. Sur les trois salles de classe dont les toits ont été éventrés, une seule vient d’être réhabilitée.

Une grande cour sans clôture avec deux bâtiments délabrés de quatre salles de classe chacun, le Collège d’enseignement général (CEG) de Mfilou, le septième arrondissement de Brazzaville, présente toujours un visage défiguré. L’orage avait, en effet, éventré les toits de trois salles de classe à la fin du mois de décembre dernier. La lourdeur des pouvoirs publics n’a pas permis de vite faire face à la situation qui jusque-là n’est résolue qu’à moitié ou presque. Le programme de cours dans ce collège a ainsi été modifié. Trois semaines durant, les classes de 6e et 5e sont restées à la maison tandis que les 4es et les 3es ont suivi des enseignements de façon alternative. Un retard dans l’exécution des programmes qui assurément ne sera pas rattrapé pour les deux premiers niveaux.

Dans la matinée du 26 janvier, un ouvrier seul sur le toit se débattait à réhabiliter la toiture d’une des trois salles de classe avec des tôles visiblement usées alors que l’on s’attendait à une réhabilitation durable. Pour les deux autres, les travaux n’ont pas encore débuté. Selon les informations recueillies sur les lieux, les élèves de 6e ont repris les cours le 21 janvier. Ceux de 5e devraient emboiter le pas ce 28 janvier. Cela ne veut pas pour autant dire que tout se passe normalement ou que les enseignements sont dispensés dans les conditions requises.

Il y a, en effet, pléthore car pour résorber le rythme des cours par intermittence, les élèves sont parfois combinés par niveau. Les deux autres salles de classe doivent donc être réhabilitées le plus tôt possible pour que tout rentre réellement dans l’ordre. Les évaluations du deuxième trimestre pointent à l’horizon, les élèves doivent avoir de la matière pour passer les épreuves.

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Les élèves dans la cour du CEG de Mfilou
Photo 2 : Le bâtiment en attente de réhabilitation

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire