Education : le lycée Lumumba doté d’une médiathèque

0

Le nouveau bâtiment construit et équipé dans l’enceinte de l’établissement scolaire public, situé dans le 4e arrondissement de Brazzaville, Moungali, est un don de MoneyGram international en partenariat avec la société Sikar-Finance.

Erigée sur une surface de 120 m2, la médiathèque « Horizon » fait désormais partie intégrante du patrimoine du lycée Emery-Patrice-Lumumba. Elle comprend, entre autres, des espaces multimédia et culturels, une bibliothèque de mille ouvrages allant des manuels scolaires, bandes dessinées, à la littérature. Pour garantir la connexion internet des dix ordinateurs disponibles, un abonnement d’un an est garanti. Le président directeur général de la société Sikar-Finance, Arsène Sita, espère que cette donation va susciter chez les élèves le goût de la lecture et l’ambition d’aller plus loin dans la quête de la connaissance.

« Les méthodes d’enseignement pourraient donc certainement prendre en compte certaines attentes. Cette médiathèque scolaire permettra ainsi de combler un déficit dont souffre la lecture publique, de proposer une offre culturelle de qualité et de proximité, de lutter contre l’exclusion et les situations précaires, de valoriser les patrimoines culturels scolaires (…) afin d’offrir d’opportunités nécessaires aux bénéficiaires », a-t-il déclaré.

S’adressant aux élèves, il les a invités à bien se perfectionner, à être créatifs, innovants et à écrire une page de cette histoire commune. « J’exhorte les enseignants et les élèves, futurs utilisateurs, à profiter pleinement des possibilités qu’offre cette médiathèque et surtout d’en prendre soin.  La direction générale de la Sopéco, notre partenaire public, est en phase de conclure pour le compte du lycée Emery-Patrice-Lumumba en appui à la médiathèque, un accord de jumelage avec un lycée français. Cet accord permettra des liens étroits entre les deux afin de développer les échanges », a conclu Arsène Sita.

Réceptionnant les clés et coupant le ruban symbolique, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, a reconnu qu’il s’agissait d’une première du genre sur toute l’étendue du territoire national. Appréciant les commodités qu’offre ce joyau, Anatole Collinet Makosso pense que cette politique devrait se poursuivre dans les autres établissements publics, même si tous n’auront pas les mêmes chances. « C’est une politique qui va se développer pour que des conditions qui sont données aux uns puissent l’être également aux autres. Tout est fonction du temps, tout est fonction d’organisation, la vision du président de la République consiste à mettre à la disposition de l’ensemble de la jeunesse les mêmes dispositifs. Il est certain que tous ne bénéficieront pas des mêmes conditions mais ce qui est vrai, c’est que le gouvernement mettra tout en œuvre pour qu’il en soit ainsi », a-t-il souligné aux donateurs.

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, s’est, quant à lui, dit heureux de constater que la vision du chef de l’Etat dans le cadre de l’économie numérique était en train de se matérialiser. « C’est le partenariat public-privé parce que les investissements dans ce secteur sont assez colossaux, l’Etat seul ne peut plus investir et apporter cette valeur ajoutée. Aujourd’hui, nous sommes en train de démontrer qu’il peut y avoir des partenariats publics-privés avec un soubassement national. Bien sûr, nous avons MoneyGram international mais Sikar-Finance est une entreprise congolaise qui a scellé un partenariat avec la Sopéco. Après quinze ans, nous avons pu réhabiliter avec Sikar-Finance, super agent MoneyGram, cinq bureaux de poste », s’est réjoui le ministre.

Légendes et crédits photo : 

Le ministre Anatole Collinet Makosso coupant le ruban symbolique ; une vue de la médiathèque/Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire