Education : le CEG Denis Christel Sassou N’Guesso d’Inkouélé doté d’un nouveau bâtiment

0

L’édifice de trois salles de classe construit par le président de la Génération Z, Bienaimé Obam-Ondon, a été remis officiellement au ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, le 17 juin dernier dans cette localité du district de Gamboma, dans les Plateaux

Construit dans les années 90, le Collège d’enseignement général d’Inkouelé, désormais baptisé CEG Denis Christel Sassou N’Guesso, qui était devenu l’ombre de lui-même à cause de la vétusté de ses installations, vient de faire peau neuve. Outre le nouveau bâtiment, l’initiateur du projet et maître d’ouvrage a également réhabilité l’existant. Les travaux ont duré près de quatre mois, ceci au grand bonheur des populations bénéficiaires.

S’exprimant à cette occasion, le président de la Fondation perspectives d’avenir (FPA), Denis Christel Sassou N’Guesso, a rappelé que sa présence à cette cérémonie est un soutien à l’engagement exemplaire d’Antoine Bienaimé Obam-Ondon et de tous ceux qui ont décidé d’accompagner l’Etat et de compléter son action publique de développement à travers des projets d’intérêt commun dans divers domaines. Selon lui, baptisée cette école en son nom est une reconnaissance à son engagement personnel au service de l’éducation des jeunes au Congo à travers sa fondation. « En acceptant que ce collège d’Inkouélé soit baptisé CEG Denis Christel Sassou N’Guesso, je deviens partie prenante de l’histoire du village qui l’abrite. Le baptême de ce jour crée une sorte de pacte entre ces populations et mon humble personne. Il crée une obligation face à laquelle je n’ai point l’intention de me dérober », », a-t-il précisé.

 C’est ainsi qu’il a annoncé solennellement devant les participants son engagement à soutenir l’initiative prise par Antoine Bienaimé Obam-Ondon, en renforçant dans les mois qui viennent les capacités d’accueil de ce collège. Pour lui, la cérémonie du 17 juin ne devrait pas être considérée comme un aboutissement mais plutôt un commencement. « En investissant aujourd’hui dans l’école à Inkouélé, nous préparons ensemble l’avenir de cette terre du district de Gamboma et de notre pays dans son ensemble. C’est en réalité l’avenir qui se joue finalement dans l’aventure qui commence aujourd’hui et que je tiens à soutenir en marquant de ma présence cette cérémonie », a poursuivi Denis Christel Sassou N’Guesso, réaffirmant son engagement quant à assumer pleinement les responsabilités de Bienaimé Obam-Ondon.  

Pour rappel, les actions du président de la FPA, parrain de cette initiative dans le district de Gamboma, dans le domaine de l’éducation ne sont plus à démontrer. En effet, cette ONG a déjà accordé des bourses d’études supérieures à près de 115 jeunes congolais issus des milieux démunis et des milieux défavorisés, qui poursuivent actuellement leurs études à l’étranger, notamment au Maroc, en Tunisie, au Sénégal et au Burkina Faso. Elle a, par ailleurs, contribué à distribuer depuis deux ans près de 450 mille kits scolaires dans les écoles primaires et secondaires du Congo. Elle se propose de lancer d’autres projets susceptibles de favoriser le développement de la culture et de la performance ainsi que de l’excellence dans l’éducation dans un avenir très proche. Peut-être une chance à saisir pour les populations du district de Gamboma !

Notons que la cérémonie s’est déroulée en présence des ministres Inès Bertille Nefer Ingani de la Promotion de la femme et Thierry Lezin Moungalla de la Communication ainsi que les autorités départementales des Plateaux.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire