Ecole paramédicale de Brazzaville: la Fondation MTN fait don d’une salle multimédias

0

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée, le 12 octobre, sous le patronage du ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de l’emploi et de de la formation qualifiante, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes.

 L’ouvrage, démarré en août dernier, a pris fin en septembre. La salle multimédias de Ecole paramédicale et médico-sociale de Brazzaville (EPMS-B) a une capacité d’accueil de trente configurations informatiques connectées à internet et une salle de bibliothèque de soixante places. Les deux pièces ont été construites dans l’objectif de connecter les écoles paramédicales pour les travaux en équipe.

Les installations permettent aux apprenants d’accéder à la formation et à entreprendre les recherches. La bibliothèque est composée de livres de littérature et ceux des matières techniques spécialisées dans le domaine de la santé.    

Peu avant la cérémonie de coupure du ruban symbolique, en présence des membres du gouvernement, plusieurs allocutions ont été prononcées, notamment par le ministre de tutelle; le directeur de l’EPMS-B, le Dr Félix Mouloumba; le représentant du directeur général de la société de téléphonie mobile MTN-Congo, Thierry Mboumba; le Dr Ray Mankené représentant l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Congo, ainsi que le mot de remerciement d’un apprenant de cet établissement.

Le ministre Fylla Saint-Eudes a indiqué que ce don entre dans le cadre du partenariat durable pour arrimer l’établissement aux technologies de l’information et de la communication. Il a, en outre, invité les apprenants et enseignants à mettre du sérieux dans l’utilisation de ce don, afin que cet accord aboutisse à la couverture d’autres écoles paramédicales.

Thierry Mboumba a, de son côté, exprimé le vœu d’être un partenaire proche des pouvoirs publics et des communautés. « MTN n’a ménagé aucun effort pour pouvoir investir à travers sa fondation en vue d’améliorer les conditions d’apprentissage des écoles paramédicales qui jouent un rôle majeur dans le système de santé », a-t-il dit. 

Le Dr Ray Mankené, pour le compte de l’OMS, a renchéri que ce don concourt au renforcement des capacités de ces écoles, avant d’assurer les ministères de l’Enseignement et de la Santé de l’appui de son institution. Il a enfin souligné la place essentielle du personnel de santé dans la prestation des services.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire