Ebola : à la grande barrière de Goma, les contrôle d’accès sur le territoire rwandais sont plus rudes

0

Les restrictions pour l’entrée au Rwanda par le poste-frontière dit de la grande barrière, entre Goma et Gisenyi, ont été renforcées. La semaine dernière déjà, des citoyens rwandais et congolais habitant Gisenyi ont éprouvé des difficultés ou ont été empêchés d’entrer au Rwanda ou en RDC.

Le dimanche 11 août, même certains fonctionnaires internationaux ont fait les frais de ces mesures.  

Un sujet béninois habitant Goma, fonctionnaire international dans une organisation active dans la province du Nord-Kivu a été empêché d’entrer au Rwanda où il conduisait ses enfants pour des soins de santé. Il déclare ne « plus comprendre ce durcissement des mesures d’entrée au Rwanda, alors que, d’habitude, dit-il, les services d’immigration rwandais sont relativement compréhensifs lorsqu’il s’agit des fonctionnaires internationaux ».​

​Des centaines de voyageurs ont subi le même sort ce dimanche à la frontière entre le Rwanda et la RDC.​

La semaine passée déjà, plusieurs Congolais vivant à Gisenyi avaient déclaré qu’ils vivaient « un stress » avec le filtrage strict des entrées et sorties aux deux poste-frontières entre Gisenyi et Goma. Certains ont même dû décider de revenir s’installer à Goma, ville qu’ils avaient quittée pour raisons de sécurité ou des loyers plus attractifs du côté rwandais.

​Dans ses recommandations, en déclarant Ebola en RDC une épidémie d’urgence internationale, l’OMS avait pourtant recommandé aux autorités nationales des Etats frontaliers, de ne pas en profiter pour entraver les mouvements migratoires dans la région.​

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire