Drame de Mbuba : 39 morts ( bilan officiel)

0

Le bilan officiel fourni par le ministère de la Santé dans la matinée du dimanche 7 octobre fait état de quelques 39 personnes tuées et 84 blessés, en rapport avec l’accident de circulation qui s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi 6 octobre à Mbuba, village situé à quelques kilomètres de la cité de Kisantu, dans la province du Kongo central.

Un camion-citerne et un camion-remorque sont entrés en collision. Le village entier a pris feu suite à l’explosion du carburant contenu dans le camion-citerne.

Dans un communiqué rendu public à cet effet, le ministère de la Santé indique que 20 personnes sont décédées sur le site de l’accident, 101 personnes ont été admises à l’Hôpital St Luc de Kisantu dont 19 y sont décédées.

Deux autres personnes ont été admises à l’Hôpital de Sonabata (Kongo central).

Certaines sources hospitalières contactées évoquent la possibilité de voir le bilan s’alourdir davantage, compte tenu de la gravité des blessures de certaines victimes.

« Les blessés transférés à Kinshasa ont été admis dans les structures hospitalières suivantes : Clinique Ngaliema, Clinique Universitaire de Kinshasa, Hôpital Général de Référence de Kinshasa (ex- Mama Yemo), Hôpital de l’Amitié Sino-Congolaise, Hôpital de Monkole, Hôpital du Cinquantenaire et Hôpital Militaire du Camp Kokolo. Les ambulances mobilisées ont effectué 3 rotations dont la dernière a eu lieu le dimanche 7 octobre 2018 à 6h30 du matin », indique le communiqué.

Il faut noter que pour secourir plus d’une centaine de victimes de cet accident, le gouvernement a mobilisé huit ambulances et deux cliniques mobiles. Quelques ambulances de la Mission des nations unies pour la stabilité du Congo (Monusco) et celles des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont également été visibles. Compte tenu du nombre insignifiant d’ambulances, des pick-up ont également servi d’ambulance de fortune.

Le président Kabila décrète trois jours de deuil national

Le président Joseph Kabila a décrété trois jours de deuil national, qui s’achève aujourd’hui lundi 8 octobre 2018, à la suite de l’accident de circulation survenu le samedi 6 octobre à Mbuba, village situé à quelques six kilomètres de Kisantu (Kongo Central), à 120 kilomètres de Kinshasa. Un camion-citerne était entré en collision avec un camion-remorque, occasionnant la mort d’au moins 39 personnes tuées et blessant 84 autres.

Dans un communiqué rendu public à ce sujet à travers les ondes de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC), le président de la République a instruit le gouvernement de prendre en charge les funérailles des défunts et les soins de blessés.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire