Djugu : l’absence de l’armée empêche le retour des déplacés dans les localités lacustres

0

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ne sont pas présentes dans certaines localités de Djugu. Cette situation empêche les déplacés et réfugiés de regagner leurs milieux d’origine, a indiqué dimanche 13 mai à Bunia une délégation mixte constituée des chefs coutumiers des entités Lendu et Hema ainsi que d’officiers supérieurs militaires, de retour de Djugu.

Pendant trois jours, cette délégation s’est rendue dans environ dix localités lacustres, pour sensibiliser la population locale sur la paix dans ce territoire. Il s’agit entre autres de Nyamamba, Datule, café, Torges, Gobu, Jo, Tara et Muvaramu.

Dans toutes ces entités, qui sont presque désertes, la vie reprend timidement après les atrocités de février et mars derniers.  Les activités économiques tournent au ralenti. Des nombreux pêcheurs et commerçants ont fui et d’autres ont été victimes de pillage de leurs marchandises et matériel de pêche.

Des nombreuses familles n’ont pas également d’abris, notamment à Kawa et Torges, où toutes les maisons ont été rasées. Aucune structure sanitaire n’est opérationnelle dans tous ces villages pour la prise en charge médicale de la population. Les structures sanitaires avaient été détruits pendant les atrocités.

Cette délégation a également constaté l’absence des FARDC notamment à Muvaramu, Gobu et Songa. Les retournés plaident pour le déploiement des militaires dans ces entités pour encourager le retour de centaines des déplacés et des réfugiés de la région.

Ils demandent également au gouvernement de la RDC et des humanitaires de les appuyer avec des bâches et des tôles, des outils de pêche et de doter les structures sanitaires en médicaments.

Les autorités militaires ont promis de dépêcher les soldats dans ces entités.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire