Djugu : 16 assaillants tués dans les opérations dénommées « Zaruba ya Ituri » lancées par l’armée

0

Les forces armées de la RDC ont lancé depuis le 21 juin 2019 des offensives militaires en territoire de Djugu où opère un groupe armé dénommé CODECO selon les forces loyalistes et dirigé par un certain Ngudjolo.

Selon l’armée, 16 éléments de cette milice armé ont été tués et 1 autre capturé, 4 armes AK-47 récuperées dans une double attaque menée aux villages Dhatcha et Nyolo, groupement Laudjo dans le secteur de Walendu Pitsi.

Le gros des éléments ennemis est tombé dans une embuscade tendue par l’armée a 2km de Laudjo, tandis qu’à Nyolo les hommes de Ngudjolo ont été mis en déroute par une attaque frontale, renseigne le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole militaire en Ituri.

« Les FARDC occupent plusieurs localités où l’ennemi était en errance, les opérations Zaruba ya Ituri se poursuivent en profondeur », a-t-il indiqué dans un échange téléphonique avec buniaactualite.com

Il a encore une fois appelé la population a collaborer avec les forces loyalistes et à se désolidariser de ces « bandits armés » selon ses propres termes, pour restaurer l’autorite de L’État dans cette partie du pays en proie à l’insécurité depuis deux ans.

La même source affirme que l’armée poursuit ses attaques dans des villages comme Laudjo, Ladedjo, Wassa, Zukpa, Logo, Jiro, Djucri et Dri du côté sud. Tandis que côté est, au bord du lac Albert, Muganga et Musongwa en territoire de Mahagi, jadis occupés par la milice sont de nouveau sous contrôle de l’armée.

Ces opérations supervisées par le lieutenant-géneral Gabriel Amisi Kumba, chef d’état-major adjoint de l’armée congolaise, vont se poursuivre jusqu’à anéantir totalement les rebelles, a poursuivi M. Ngongo.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire