Distinction : les membres méritants du Giac primés

0

L’Association des auditeurs des radios locales nationales et des journalistes chroniqueurs (ARLNJC) a decerné, le 13 avril, à Pointe-Noire le Prix spécial Grand Clerc de la nation  à une dizaine de membres  du Groupement interprofessionnel des artisans du Congo (Giac).

 Le Giac œuvre, depuis 1996,  pour le développement et la promotion de l’artisanat au Congo. En vingt-deux ans d’existence, il a eu l’honneur et le privilège de représenter l’artisanat congolais à l’étranger, notamment au Salon international de  l’artisanat de Ouagadougou et bien à d’autres manifestations internationales mettant en lumière ce secteur. Ce groupement a également organisé  de nombreuses activités depuis près de deux décennies (ateliers, salons, expositions, séminaires). Des actions d’envergure qui n’ont pas échappé à l’ARLNJC qui a décidé de le recompenser par  le Prix spécial Grand Clerc de la nation. Une distinction de la coordination africaine du collectif des associations œuvrant pour le bien-être du citoyen du continent pour ses loyaux et inestimables.

Dans son adresse, le représentant au Congo de la filiale du Réseau des journalistes africains pour le mieux-être du citoyen, Jean Michel Bossi, a expliqué que ce prix est le fruit d’un travail méticuleux de sondage mené par l’ARLNJC et validé par le réseau.

Ravi de cette distinction, Bernard Tchibinda Djimbi, président du bureau transitoire du Giac, après avoir félicité ses membres pour leur abnégation à servir cette association, les a exhortés à briller par l’exemple et le travail. Un avis aussi partagé par Amoussa, vice-président, cofondateur du Giac, qui a plaidé pour la valorisation du travail de l’artisan. Signalons que le Giac a vu le jour grâce à la coopération allemande qui a énormément oeuvré pour l’éclosion de l’artisanat au Congo.

  

Légendes et crédits photo : 

La photo de famille des memres du Giac et de l’ARLNJC
/ crédit photo Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire