Distinction : le colonel Guy Abel Mbongo fait ambassadeur culturel

0

Le directeur de l’hôpital régional des armées, le médecin colonel Guy Abel Mbongo, a été nommé par l’ONG internationale MB Production ambassadeur du développement culturel, social et sportif dans la ville de Pointe-Noire.  La cérémonie de sa décoration a eu lieu, le 7 juillet, en présence de Guy Edmond Loemba, administrateur-maire du deuxième arrondissement et du général Pascal Ibata.

Distinction : le colonel Guy Abel Mbongo fait ambassadeur culturelC’est une effervescence des grands jours que la population ponténégrine a vécue au siège social du deuxième arrondissement Mvoumvou. Un cadre du corps médical des Forces armées congolaises vient de s’inscrire dans une nouvelle dimension culturelle.

Le médecin colonel Guy Abel Mbongo, directeur de l’hôpital régional des armées, a été nommé ambassadeur du développement culturel, social et sportif dans la ville de Pointe-Noire par l’ONG internationale Mb production. Cette distinction est le fruit d’un travail acharné, c’est en quelque sorte la reconnaissance du travail qu’il a abattu depuis son arrivée à la tête de cet hôpital.

En effet, il y a deux ans, le colonel Guy Abel Mbongo a été porté à la tête de l’hôpital régional des armées dans la ville de Pointe-Noire.  Dès son arrivée, il a fait un état des lieux approfondi de cette structure en cherchant  à transformer tout ce qui était des faiblesses en atouts potentiels. Pour ce faire, il a commencé tout d’abord à changer le visage de cet hôpital en embellissant ses édifices pour le bonheur non seulement des médecins mais également des patients qu’il accueille chaque jour.

Dans son mot de circonstance, l’administrateur-maire de Mvoumvou, qui a aussi reçu dans le passé cette même reconnaissance, a appuyé les œuvres de MB production qui sait reconnaître  ce que font les gens dans leur vivant et surtout ce choix qu’il a porté sur le directeur de l’hôpital régional des armées de Pointe-Noire pour sa sagacité. « Aujourd’hui, tous les Ponténegrins peuvent toucher du doigt la mutation de l’hôpital régional des armées qui a changé de visage et où il fait beau vivre, à l’extérieur tout comme à l’intérieur, dans la pratique et les habitudes des médecins.  Car il est important de reconnaître ce que les gens font de bien pendant qu’ils sont vivants qu’à leur mort. Et c’est ce qu’a fait l’ONG MB production », a-t-il dit.

Le colonel Guy Abel Mbongo s’est dit fier de recevoir cette distinction, il n’a pas hésité à remercier ses collaborateurs et surtout ses chefs hiérarchiques, sans lesquels cette activité n’aurait pas eu lieu. « C’est un sentiment de joie et de fierté de recevoir une distinction d’une organisation non gouvernementale, je remercie donc MB production d’avoir prêté attention à mon sujet », a-t-il renchéri. Docteur d’état en médecine, le colonel Guy Abel Mbongo a obtenu son doctorat en 1995, puis un certificat d’études spéciales en chirurgie et une attestation spéciale  en 2005 et 2008.

En 2012, il a tenu de main de maître la clinique chirurgicale des armées «Clinique océan », une année avant d’atterrir sur Pointe-Noire, il a été directeur de l’hôpital médico-chirurgical de campagne à Ouesso.  Et en 2010, il a été médecin chef de la Fomac en République centrafricaine. Notons que cette activité a notamment connu la présence de Medard Mbongo, directeur-manager de l’ONG internationale MB production et elle a été agrémentée par les chants des groupes traditionnels de la place et du Benin.

 

 

Légendes et crédits photo : 

Le colonel Guy Abel Mbongo, à droite, recevant son diplôme d’honneur des mains du directeur de MB production Crédit photo »Adiac »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire