Disparition : les journalistes sportifs rendent un dernier hommage à George Innocent Mavoungou

0

Décédé le 29 mai au CHU de Brazzaville, George innocent Mavoungou « MAV» a été inhumé le 19 juin au cimetière de Vindoulou à Pointe-Noire devant les amis de la presse sportive qui lui ont rendu un dernier hommage.

Disparition : les journalistes sportifs rendent un dernier hommage à George Innocent MavoungouGeorges innocent Mavoungou quitte la terre des humains à l’âge de 61ans juste une année après sa retraite. A Brazzaville,  la cérémonie officielle des adieux a eu lieu le 16 juin au stade Alphonse-Massamba-Débat devant les autorités sportives, les sportifs et les amis de la corporation.

C’est avec un cœur serré qu’on a accompagné Innocent Mavoungou à sa denière demeure. les temoignages à son égard ont été faits par certains journalistes. « Innocent Mavoungou était un journaliste taquin dans ses propos et ne reculait pas devant une information. Il informait avec beaucoup de précision, c’était un journaliste agressif alors qu’ailleurs on prenait du recul en tenant compte des répercussions qui pouvaient s’ensuivre », a indiqué Georges Bwellat, ancien journaliste sportif de la radio Pointe-Noire. «  J’ai connu Innocent George Mavoungou pendant le championnat national de handball que la fédération avait organisé en 2013 à Pointe-Noire. Il avait toujours à sa portée sa petite camera avec laquelle il capturait les images et il faisait de bons reportages. Il était sérieux, responsable et dynamique dans le cadre de la profession. Il est parmi les journalistes sportifs pour lesquels nous avons gardé de grands souvenirs« ,  a signifié Daniel Missama, journaliste sportif.

Soulignons qu’Innocent Mavoungou reste un modèle à suivre pour la jeune génération des journalistes sportifs. «Pour moi, Innocent était un papa, je l’appelais papa parce qu’il a travaillé avec mon père à Télé Congo, je l’ai connu aussi au milieu du sport. Il était un homme très ouvert. Sa rigueur dans le travail  m’impressionnait. Quand il  commençais un travail, il allait jusqu’au bout avant de passer à autre chose » a indiqué Ajax Mbemba caméraman à DRTV. Adieu Innocent Mavoungou.

Légendes et crédits photo : 

Les journaliste s’inclinant devant la dépouille de l’illustre « Adiac »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire