Disparition : les artistes ponténégrins pleurent le « Roi » Zulu Bad

0

Le patron de l’orchestre JBC Musica s’est éteint, la semaine dernière , à Brazzaville, laissant un grand vide au sein de la famille musicale congolaise en général et celle de Pointe-Noire en particulier. 

Disparition : les artistes ponténégrins pleurent le De son vrai nom, Rodrigue Amboulou Ondele, le Roi Zulu Bad était sans conteste un artiste talentueux. Sa popularité a touché l’ensemble de la population ponténégrine qui a accueilli l’annonce de son décès avec une grande tristesse. Une pléiade d’artistes lui a rendu hommage à travers une chanson d’adieu enregistrée au studio Melody record.

Zulu Bad fut un artiste adulé. Ses concerts drainaient toujours du monde. Pour de nombreux jeunes artistes, il était un mentor et un inspirateur. L’artiste a sorti, au cours de sa carrière, quelques morceaux de musique qui ont connu un succès au fil des années.

Zulu Bad a composé des chansons telles  » Tramadol »,  « To banga té », « Chalone Okombi ».  Sa contribution au monde de la musique reste considérable. Aujourd’hui, il n’est plus mais ses oeuvres et ses souvenirs resteront à jamais gravés dans la mémoire de tous les artistes et des amoureux de la musique.

Signalons que Zulu Bad voulait garnir son répertoire avec bien d’autres albums, le plus en vue étant le single « Commando sans sommeil » dont la sortie était prévue avant les fêtes de fin d’année.

 

Légendes et crédits photo : 

Zulu Bad crédit photo »DR »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire