Diplomatie : Richard Baloyi salue l’hospitalité des Congolais

0

Accrédité au Congo depuis mars 2014, l’ambassadeur d’Afrique du Sud est arrivé en fin de mandat. Faisant les adieux au ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou, le 26 juin à Brazzaville, il a indiqué regagner son pays avec le sentiment d’une mission accomplie.

 L’ambassadeur d’Afrique du Sud a affirmé que quatre ans durant, il a passé des moments fraternels en République du Congo, au regard du chaleureux accueil et surtout de l’hospitalité légendaire que lui ont témoignés le peuple congolais.

« L’objet de notre visite auprès du ministre de l’Intérieur et de la décentralisation était de lui faire les adieux, parce que mon mandat au Congo est arrivé à son terme. Une façon de lui dire que je vais bientôt m’en aller. Nous lui avions surtout témoigné l’hospitalité des Congolais qui nous ont bien accueillis. C’est ici l’occasion de rassurer que nous valorisons des bonnes relations qui existent déjà entre nos deux pays », a affirmé le diplomate sud-africain, Richard Baloyi.

Au-delà d’une collaboration dynamique qu’il a eue avec le ministère de l’Intérieur et de la décentralisation dans plusieurs domaines, ayant soutenu les relations bilatérales déjà fructueuses, l’ambassadeur d’Afrique du Sud a rappelé l’aboutissement très bientôt, d’un projet capital qu’il caressait avec ce département ministériel, portant coopération en matière de police.

« Nous avons travaillé avec le ministère de l’Intérieur de manière dynamique et solide, et lui remercions pour cette franche collaboration. Nous avons initié ensemble une commission mixte entre l’Afrique du Sud et le Congo, et mis en place un projet portant assistance mutuelle dans le domaine de la police », a-t-il précisé.

Bien qu’en fin de mandat, Richard Baloyi a réitéré la volonté de son pays de développer au mieux des rapports de coopération avec le Congo, en raison de multiples rôles qu’il a joués en sa faveur, dont l’obtention de la libération de l’icône de l’apartheid, Nelson Mandela, après vingt-sept ans de prison.

Légendes et crédits photo : 

La poignée de main entre Raymond Zéphirin Mboulou et Richard Baloyi/ Photo Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire