Diplomatie : la coopération Congo-Russie augure de belles perspectives économiques

0

A l’occasion de la célébration, le 12 juin à Brazzaville, de la fête nationale de la Russie, l’ambassadeur Valery Mikhaïlov a souligné la bonne santé des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays qui se développent davantage.

« Cette année est très symbolique pour nos relations avec le Congo. Après 55 ans de leur excellence, mis à l’épreuve à maintes reprises par des turbulences géopolitiques suivies de la chute de l’Union Soviétique et une période d’hibernation de la Russie sur le continent africain, il est vrai de faire remarquer que la coopération Brazzaville-Moscou se développe », a déclaré le diplomate russe.

L’année 2019, marquée par la récente visite officielle du chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, à Moscou, vise, selon lui, à rallumer le flambeau diplomatique. « Cette visite écrit une nouvelle ligne dans l’histoire des relations bilatérales. Les deux présidents ont donné un coup d’accélérateur à notre collaboration, en indiquant les domaines dans lesquels une série d’accords a été signée (agriculture, communication, pétrole et finances) ».

Valery Mikhaïlov a estimé que le temps est venu pour les deux pays de travailler de concert afin « de garder la dynamique acquise, et de mettre en œuvre tout ce qui a été exposé sur du papier pour atteindre le résultat tangible ».

Dans ce contexte, a-t-il ajouté, la Russie et le Congo envisagent d’organiser la cinquième session de la grande commission mixte intergouvernementale, « d’autant plus que le ministre adjoint de l’Energie, Pavel Sorokine, vient de nommer son nouveau président pour la partie russe ».

Dans les domaines politique et humanitaire, il a fait savoir que les relations entre les deux pays se « distinguaient toujours », comme le prouve leur coopération « fructueuse » au sein de l’ONU et d’autres organisations internationales où leurs positions sont « très proches ».

Revenant sur la visite du président Denis Sassou N’Guesso à Moscou, le diplomate russe espère qu’après celle-ci, « la coopération économique connaîtra un nouvel élan. Plusieurs entreprises russes, notamment Lukoil, Zarubezhneft et d’autres, voient les perspectives et manifestent leur intérêt vis-à-vis du marché congolais ».

« Nous voyons également du potentiel dans les domaines de la science et des nouvelles technologies, et les contrats des autorités de la République avec la société de l’énergie nucléaire Rosatom y portent son obole », a assuré l’ambassadeur.

Il a, en outre, annoncé qu’en juillet, la capitale russe abritera également le forum interparlementaire qui, selon lui , sera « une belle plate-forme » pour la percée dans l’approfondissement des liens interparlementaires entre les deux pays, au travers de la participation de l’Assemblée nationale et du Sénat congolais.

« 2019, année de l’Afrique en Russie » …

En ce qui concerne les relations Russie-Afrique, l’ambassadeur a mis en exergue l’importance du dialogue qui, pour lui, est « censé tracer les contours du développement des liens multidimensionnels avec le continent, approfondir une coopération dans tous les domaines, à titre bilatéral et multilatéral, via l’amélioration de la coopération politique, humanitaire, sécuritaire et économique ».

Dans la foulée, il a annoncé la tenue ce mois-ci de la réunion des actionnaires de l’Afreximbank qui comprendra une conférence économique Russie-Afrique, rassemblant les ministres en charge du Commerce et des Finances, les présidents des banques centrales et les représentants de l’Union africaine.

Un autre événement attendu, le premier sommet Russie-Afrique qui se tiendra en octobre, à Sotchi. Cette rencontre offrira, a dit l’ambassadeur, une occasion à la Russie et aux leaders du continent d’échanger des vues sur « tout le spectre des problèmes africains et de prendre le cap vers le développement de (leur) coopération à moyen et long terme ».

« Je suis sûr qu’il donnera naissance à une longue tradition permettant de renforcer des contacts au plus haut niveau. De plus, le premier forum business Russie-Afrique sera tenu en marge du sommet pour la réalisation du potentiel de la coopération économique », a assuré le diplomate russe.

Valery Mikhaïlov, dont le mandat au Congo arrive bientôt à son terme, a promis de poursuivre son travail visant à approfondir la coopération Russie-Afrique dans un autre pays du continent. Le Congo, a-t-il conclu, gardera une place importante dans son cœur.

Légendes et crédits photo : 

-L’ambassadeur de la Russie délivrant son message / Adiac
-Une vue des invités / Adiac

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire