Digital : la deuxième édition du KDW s’ouvre en fin de semaine

0

Kinshasa Digital Week (KDW) passe déjà pour le plus grand rendez-vous « tech »  du pays. Cette rencontre qui se tiendra du 12 au 13 avril va permetre aux participants venus de divers horizons d’échanger avec les intervenants et entreprises les plus innovantes du secteur en Afrique, précise la Trust Merchant Bank (TMB), principal sponsor et participante.

 Le décor est déjà planté pour la réussite de l’événement qui se tiendra au Pullman de Kinshasa. Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont mis en place l’application officielle de la KDW pour offrir « une expérience 100 % digitale et sur mesure », expliquent-ils. Il s’agit d’une application qui servira en même temps de ticket d’entrée, en plus de permettre l’accès au programme complet de l’événement, l’entrée en contact avec les autres participants et l’interaction en temps réel avec les intervenants. Une innovation dans le networking qui est loin de passer inaperçue dans le monde du digital en République démocratique du Congo.

Pour la TMB, les participants doivent s’attendre à deux journées inspirantes, de partage et d’apprentissage. En entrant ainsi de plain-pied dans le digital, le pays veut afficher sa détermination à s’approprier le futur, son futur. « Kinshasa Digital Week offre une opportunité unique pour capter les nouvelles tendances, enrichir son carnet d’adresses et profiter des conseils d’experts », d’après  les organisateurs.

Selon le programme officiel, la première journée sera consacrée à des rencontres B2B. Enfin, la seconde journée, il y aura une porte-ouverte avec un concours de start-up. « Les participants pourront se connecter aux dernières innovations et s’inspirer des meilleurs intervenants panafricains. Ils rencontreront une centaine de start-up en pleine croissance et pourront explorer des opportunités d’affaires », ont-ils fait savoir. A la fin de ces deux journées, il est prévu la remise des prix aux gagnants de l’Hackathon Ebola.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire