Didier Musete : «Il n’y a pas de preuves de détournement de 7 millions» USD à la SCPT

0

Didier Musete : «Il n’y a pas de preuves de détournement de 7 millions» USD à la SCPTLa cour d’appel de la Gombe a classé sans suite le dossier en flagrance que la justice congolaise avait ouvert en novembre 2016 contre l’ancien Administrateur directeur général (ADG) de la Société congolaise des postes et télécommunication (SCPT), Didier Musete.

L’ancien ADG de la SCPT avait été suspendu pour trois mois en novembre dernier par le conseil supérieur du portefeuille, qui l’avait ensuite déféré en justice pour détournement présumé d’environ 7 millions de dollars américains.

D’après une correspondance du procureur près la cour d’appel de la Gombe datant du 10 octobre, ce dossier a été classé sans suite pour « absence des preuves ».

Au micro de Radio Okapi, Didier Musete, qui commentait cette décision de la justice, a estimé qu’elle signifiait «qu’il n’y a pas de preuves de détournement de fonds, de 7 millions ou 5 millions ».

Il a félicité la justice congolaise pour « son impartialité » dans son dossier et pour avoir l’avoir lavé de tout soupçon.

Entré en fonction en 2015, M. Musete avait été suspendu le 2 novembre 2016 pour n’avoir notamment pas respecté « des instructions relatives au compte séquestre de la poste », selon le ministère du Portefeuille.

Sa suspension avait provoqué l’indignation des syndicats des travailleurs de cette entreprise publique, qui lui attribuaient notamment  la relance de la poste, dont les activités étaient à l’arrêt depuis des décennies en RDC.
 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire