Développement : le Congo valide son rapport sur les ODD

0

Le document stratégique a été approuvé le 12 juillet à Brazzaville, au cours d’une rencontre organisée par le gouvernement en partenariat avec le système des Nations unies.

 

 

 

Le texte définit la politique à mettre en exergue dans le suivi, l’évaluation et la mise en œuvre de quatorze Objectifs de développement durable (ODD), parmi les dix-sept que le gouvernement devra réaliser à court terme. Il a été validé au cours d’un atelier placé sous l’égide de la ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ebouka Babackas. Les travaux ont réuni des experts et chefs d’agences du système des Nations  unies, des directeurs généraux de ce ministère ainsi que les directeurs des études et de la planification venus de plusieurs ministères.

Les participants ont examiné minutieusement les initiatives menées par le gouvernement congolais dans le processus de mise en oeuvre des ODD contenus dans le rapport, avant sa validation à l’unanimité. Ce document définit la nature ou la mesure des efforts à réaliser dans le suivi-évaluation et la mise en œuvre des quatorze premiers ODD, sur les dix-sept que le gouvernement a inscrits dans son programme d’action.

Les défis à relever dans le cadre de ces ODD visent, entre autres, à éliminer la pauvreté et la faim, en assurant une politique alimentaire fiable à travers la promotion de l’agriculture durable, la bonne santé et la promotion du bien-être pour tous.

Dans ces ODD, on y note aussi la volonté d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, de promouvoir les possibilités d’apprentissage ainsi que de garantir l’égalité des sexes.

« Cet atelier est une opportunité d’échanges sur les initiatives menées par le Congo dans le processus de mise en œuvre des ODD depuis qu’ils ont été officiellement lancés le 12 décembre 2016. Ces ODD s’inscrivent dans le prolongement des Objectifs du millénaire pour le développement dont le Congo a enregistré des avancées notables », a précisé la ministre du Plan, Ingrid Olga Ebouka Babackas.

Ces ODD intègrent l’agenda 2030 des Nations unies et seront présentés au forum politique de haut niveau sur le développement durable qui se tient à New York, aux Etats-Unis d’Amérique.

À la faveur de ces assises, un focus spécial portera sur divers thèmes, parmi lesquels l’accès à l’eau, à l’assainissement, aux services énergétiques fiables, durables et modernes ainsi que la préservation des écosystèmes terrestres, en veillant à la gestion durable des forêts et en luttant contre la désertification.

« Les différents progrès accomplis par la République du Congo ont toujours été la résultante du travail de notre nation. C’est ainsi qu’il m’est permis de croire que ce nouvel engagement des ODD convenu au niveau international bénéficiera de la synergie nationale, propre à relever les points de croissance et la qualité de vie de la population », a conclu Ingrid Olga Ebouka Babackas.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire